Lu dans la presse
|
Publié le 15 Janvier 2019

France - Les Juifs dans le récit national français - Juifs, protestants : deux histoires d'émancipation en miroir ? (2/4)

Sur le plan des droits civiques, peut-on parler d’une communauté de destin entre les communautés juives et protestantes au XVIIIe siècle ? Emmanuel Laurentin et Anaïs Kien s'entretiennent avec Rita Hermon-Belot, directrice d'études de l'EHESS et Patrick Cabanel, directeur d'études à l'EPHE.

Emission diffusée le 8 janvier sur France Culture

Rita Hermon-Belot : Sous l’Ancien Régime, ces différents groupes forment une marge au sein du royaume : on les réunit sous l’appellation « non catholiques », un terme qui a été utilisé pendant très longtemps. 

Patrick Cabanel : Parce qu’elles ont toutes deux besoin d’une société et d’un état « modernes », Juifs et protestants vont entreprendre un chantier commun de modernisation et de laïcisation des institutions françaises, et travailler à "décatholiciser" l’espace public. On observe ainsi une sorte de chantier judéo-protestant qui vise la construction de cet espace pluraliste que l’on va bientôt appeler laïque. En réaction, cette dynamique s’accompagne de la montée en puissance d’un anti judéo-protestantisme dans l’opinion catholique qui va développer le mythe d’un complot judéo-protestant et dont Maurras sera en quelque sorte la synthèse.

Le Crif vous propose :

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.