Lu dans la presse
|
Publié le 15 Juillet 2019

France/Terrorisme - 3 ans après, émotion et recueillement à Nice

Trois ans après le terrible attentat de Nice, le Crif adresse ses pensées émues aux familles des victimes. Le terrorisme doit être combattu, partout, quelle que soit la forme qu'il prend. N'oublions jamais les 86 innocents qui ont perdu la vie à Nice.

Publié le 14 juillet sur le FranceInfo

Un a à un, les 86 noms des victimes sont égrenés. Une cérémonie sobre et intime réservée aux familles de disparus et aux blessés de l'attentat de Nice (Alpes-Maritimes). Des roses blanches sont déposées au pied du mémorial, où se trouvent les portraits des victimes fauchées par le terroriste et son camion. "On n'a pas de mot pour dire et expliquer tout ça, c'est très dur tous les jours", explique un homme.

86 faisceaux lumineux pour rendre hommage

Le 13 juillet, pour la première fois depuis trois ans, le ciel de la ville s'est illuminé pour la fête nationale. Un feu d'artifice placé sous le thème de la renaissance et du retour à la vie. Mais dans tous les esprits, le souvenir des victimes et d'une triste soirée que beaucoup ont vécus. "Ça me touche parce qu'il y a trois ans, on était là et on a eu beaucoup de chance. Je suis très émue", raconte une spectatrice. À la demande des familles de victimes, le feu a été tiré le 13 juillet et non le 14. 86 faisceaux lumineux seront projetés le soir de la fête nationale pour se souvenir des victimes.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.