Lu dans la presse
|
Publié le 18 Mai 2020

Israël - Comment se compose le nouveau gouvernement israélien ?

Avec Benjamin Netanyahou en tant que premier ministre, les Israéliens ont découvert dimanche les nouveaux ministres qui composeront le gouvernement israélien.

Publié le 17 mai dans le Jerusalem Post sous le titre Who are Israel's newest ministers?

Traduction proposée par le Crif

Likoud

Premier ministre, Benjamin Netanyahou : le premier ministre israélien le plus ancien, élu pour la première fois à la Knesset en 1988, il a été ministre des Affaires étrangères et ministre des Finances. 

Le ministre des Finances, Israël Katz : a été ministre des Transports pendant une décennie et ministre des Affaires étrangères pendant un an. 

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein : ancien ministre de l'intégration des immigrants, de la diplomatie publique et des affaires de la diaspora, qui a également été Président de la Knesset pendant sept ans. 

Ministre de l'Éducation Yoav Galant : ancien ministre de la Construction, le ministre de l'Énergie, Yuval Steinitz, continue à occuper ce poste.

Le ministre de la Sécurité intérieure, Amir Ohana : a été ministre de la Justice, considéré comme proche de Benjamin Netanyahu et de sa famille.

La ministre des Transports Miri Regev : a été porte-parole des Forces de Défense israélienne (FDI) et ministre de la Culture et des Sports, considérée comme proche de Benjamin Netanyahu et de son épouse Sara. 

Gila Gamliel, ministre de la Protection de l'environnement : ancienne dirigeante étudiante qui a été ministre de l'égalité sociale.  

Eli Cohen, ministre des Services de renseignement : a été ministre de l'Économie et député au parti Kulanu de Moshe Kahlon

Le ministre de la Coopération régionale, Ophir Akunis : a été ministre des Sciences et de la Technologie et ministre des Affaires sociales, ancien assistant de Benjamin Netanyahu

Ministre des colonies Tzipi Hotovely : a servi comme ministre des Affaires de la Diaspora et vice-ministre des Affaires étrangères et comme émissaire à Atlanta

Ministre de l'Enseignement supérieur et secondaire et ministre des Ressources en eau Ze'ev Elkin : ancien ministre des Affaires de Jérusalem et ministre de la protection de l'environnement

Ministre sans portefeuille Tzachi Hanegbi : est député depuis 1988 et a détenu de nombreux portefeuilles, y compris la sécurité intérieure, l'environnement et la santé

Liaison ministérielle avec la Knesset David Amsalem : a servi comme ministre des communications et président de la coalition et membre du conseil municipal de Jérusalem

Le vice-ministre de la Santé Yoav Kisch : ancien pilote de combat de l'armée de l'air qui dirigeait le caucus de la Terre d'Israël de la Knesset

Gadi Yevarkan, vice-ministre de la sécurité intérieure : un activiste immigré éthiopien qui a quitté le navire en bleu blanc avant les élections de mars

Haim Katz, président du comité de la protection sociale de la Knesset: ancien ministre de la protection sociale et dirigeant syndical

Présidente du comité de la Knesset Corona, Yifat Shasha Biton : résidente de Kiryat Shmona, elle a été ministre de la Construction et députée du parti Kulanu de Moshe Kahlon

Bleu-blanc

Vice-Premier ministre, et ministre de la Défense; Benny Gantz : le leader du parti Bleu-Blanc devrait devenir Premier ministre en novembre 2021 dans le cadre d'un accord de coalition. Il esr ancien Chef d'état-major de Tsahal. 

Le ministre des Affaires étrangères; Gabi Ashkenazi : ancien chef d'état-major de Tsahal dont l'entrée en politique a facilité la formation du parti bleu blanc.

Le ministre de la Justice; Avi Nissenkorn : ancien président de la Fédération du travail de la Histadrut.

Ministre de la Culture et des Sports, Chili Tropper : ancien conseiller de Benny Gantz et candidat à la Knesset du travail qui a occupé des postes municipaux à Yeruham et Bat Yam.

Pnina Tamano-Shata, ministre de l'Intégration des nouveaux arrivants : la première ministre israélienne d'origine éthiopienne, a fait son Aliya avec sa famille à l'âge de trois ans, avocate et ancienne journaliste.  

Le ministre des Sciences et de la Technologie, Izhar Shay : un entrepreneur de haute technologie et un investisseur en capital-risque prospère qui a lancé et vendu plusieurs start-ups avec de lourdes sorties

Ministre de l'Agriculture, Alon Shuster : agriculteur du kibboutz Mefalsim à la frontière de Gaza qui a été maire du conseil régional de Sha’ar Hanegev.

Ministre de l’égalité sociale, Meirav Cohen : activiste connu pour avoir aidé les personnes âgées, ancien membre du conseil municipal de Jérusalem, était candidate à la Knesset avec le parti Hatnua de Tzipi Livni.

Ministre du ministère de la Défense, Michael Biton : ancien maire de Yeruham, directeur de l'Appel unifié d'Israël (Canada) et de la branche de Beersheba de l'Agence juive. 

Ministre du Tourisme, Assaf Zamir : avocat et ancien maire adjoint de Tel Aviv, qui a défié sans succès Ron Huldai en 2018.  

La ministre des Affaires stratégiques, Orit Farkash Hakohen : avocate et régulateur qui dirigeait la Israel Electric Corporation et a obtenu un diplôme de l'Université Harvard.  

Le ministre des Affaires de la diaspora, Omer Yankelevich : premier ministre israélien haredi (ultra-orthodoxe), qui a étudié à Cambridge

Ministre des minorités : pas encore nommé

Eitan Ginzburg, président de la Commission de la Knesset  : ancien maire de Ra’anana qui dirigeait le comité de la Knesset qui a légiféré les projets de loi nécessaires pour former le gouvernement. 

Miki Haimovich, présidente de la Commission de l'intérieur et de l'environnement de la Knesset : militante pour l'environnement et ancienne présentatrice de presse.

Ram Shefa, président du comité d'éducation de la Knesset : ancien président de l'Union nationale des étudiants israéliens. 

 

Lire l'intégralité de l'article : Jerusalem Post - Who are Israel's newest ministers?

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.