Lu dans la presse
|
Publié le 2 Juillet 2019

Racisme/Solidarité - Écœuré par des réactions racistes, Idris Elba ne veut plus camper James Bond

Longtemps pressenti pour prendre la succession de Daniel Craig dans le rôle de 007, l’acteur noir américain a définitivement renoncé à jouer l’agent secret du MI6. Il vient de le réaffirmer dans un entretien à Vanity Fair dans lequel il dénonce, notamment, une forme de racisme ordinaire.

Publié le 2 juillet dans Le Figaro 

Une fois pour toutes, c’est non. Idris Elba ne sera le successeur de Daniel Craig, qui vient d’achever de tourner les premières scènes de la vingt-cinquième aventure de James Bond. Longtemps pressenti pour reprendre le rôle de 007, que l’actuel titulaire du poste a décidé d’abandonner, Idris Elba dans une récente interview accordée à Vanity Fair vient de réaffirmer qu’il ne souhaitait plus camper le fameux agent secret, le plus efficace sujet de sa très gracieuse Majesté.

Pour la première fois, l’acteur américain a expliqué les motifs de son renoncement. Il se dit victime d’une sorte de racisme ordinaire exprimé à travers, notamment, les réseaux sociaux. Là serait la principale raison sa décision d’abandonner ce personnage mythique du cinéma: «Quand des gens affirment que vous ne pouvez pas jouer le rôle à cause de votre couleur de peau, c’est décourageant. Et si j’avais eu le rôle, et que le public n’avait pas aimé? Ou bien adoré? Là aussi, ça aurait été à cause de ma couleur? Il n’y avait que des coups à prendre dans cette situation.»

En attendant d’assurer la succession de Daniel Craig, les scènes du prochain James Bond continuent d’être tournées. Après un séjour au Bahamas, la troupe d’Eon production devrait faire escale en Europe. L’agent secret y retrouvera sa psychiatre préférée, la charmante Mademoiselle Swann, campée par Léa Seydoux.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.