Tribune
|
Publié le 14 Juin 2010

Trop c’est trop, par Roger Cukierman

Trop c’est trop ! Je vais vous offrir mon rapport très personnel sur l’affaire de la flottille dite humanitaire qui voulait forcer le blocus de Gaza. Israël est en guerre contre le Hamas qui souhaite la destruction d’Israël. Israël est donc fondé à vouloir empêcher le Hamas de se doter d’armes. Mais Tsahal a commis trois erreurs. Une erreur du service de renseignement qui n’a pas su déceler que parmi les humanitaires figuraient des activistes décidés à combattre. Deuxième erreur, celle du soldat le plus décoré d’Israël, ministre de la défense, Ehud Barak qui a envoyé une dizaine de soldats descendus un à un d’un hélicoptère tomber dans le piège tendu par les activistes turcs. Troisième erreur celle des services de communication de l’armée qui ont attendu six heures pour communiquer les images qui démontraient qu’il y avait eu embuscade. Or à l’heure d’internet la communication doit être instantanée.




Je poursuis mon rapport. Depuis ce jour de fin mai, je constate l’ambiance d’agression contre Israël qui règne dans les medias français. Dans la presse écrite comme à la télévision. Chaque speakerine de la télévision, habituellement si aimable, se sent autorisée à traiter en coupable l’Etat d’Israël. Certaines vont même jusqu’à se coiffer d’un tchador pour aller interviewer à des milliers de km de Paris le pire ennemi d’Israël, négationniste de surcroît. Le boycott de tout ce qui est israélien devient une pratique courante bien qu’interdite par la loi. Des groupes pro palestiniens mènent des opérations de commandos dans les grandes surfaces pour empêcher la vente de produits israéliens. Des défenseurs de la culture déprogramment des chanteurs israéliens ou des films israéliens qui traitent de sujets absolument a politiques.



Les amalgames vont bon train entre le gouvernement israélien et le peuple israélien. On en arrive à mettre en question la légitimité de l’existence de l’état d’Israël. Chacun sait les risques de vague antisémite que tout cela comporte. L’amalgame entre israélien et juif est tentant et encourage à casser du Juif. Le monde politique s’en donne à cœur joie pour critiquer Israël, de Kouchner à Villepin, et des Verts aux communistes. Mais la palme d’or revient à Roland Dumas, ami intime des grands démocrates syriens et libyens, qui fut mêlé à toutes les turpitudes de la période Mitterrand. Il ose comparer le Premier Ministre d’Israël à Hitler.



Alors oui nous sommes exaspérés par ces excès, par ces amalgames. Nous sommes exaspérés par tous ces donneurs de leçons, par leur acharnement, par ces deux poids deux mesures. Qui se préoccupe réellement de Guilad Shalit citoyen français maintenu en détention par le Hamas depuis 4 ans ? A-t-on entendu nos beaux esprits s’indigner, exiger des commissions d’enquête internationale à propos de l’Iran ou du Sri Lanka où des dizaines de milliers de Tamouls ont perdu la vie ?



Israël est-il le Juif des nations ? Est-on anti israélien comme on est antisémite ?



Voilà le climat inquiétant qui nous entoure. Comment ne serions nous pas exaspérés ? Comment n’aurions nous pas envie de manifester ? Trop c’est trop !



(Billet du 14 juin 2010 sur Judaïque FM)



Photo : D.R.

Nos réseaux sociaux en direct

À l'occasion de la Journée nationale de la Résistance, le 27 mai, hommage à Roger Fichtenberg, une grande figure de la Résistance juive.

Réfugié avec sa famille à 25 km au nord-est de Vichy, Roger Fichtenberg entre en Résistance en 1942 et fonde avec d’autres la "Sixième", la branche clandestine du mouvement des Éclaireurs israélites de France. Depuis Moissac (Tarn-et-Garonne), l’organisation met en œuvre le sauvetage de milliers d’enfants juifs.

Faux papiers, planques, passages de frontières, diffusion de tracts clandestins… Roger brave les dangers en sillonnant la zone Sud. Intégré à l’état-major des FFI du Lot-et-Garonne, il participe à la libération d’Agen où il occupe la préfecture (19 août 1944) et contribue au rétablissement des institutions républicaines.

Roger Fichtenberg a retracé son parcours dans "Journal d’un résistant juif dans le Sud-Ouest", un livre publié dans la Collection Témoignages de la Shoah publiée par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah aux Editions Le Manuscrit.

Témoignage de Roger Fichtenberg :
http://bit.ly/TémoignageRogerFichtenberg

Plus d'information sur la Journée nationale de la Résistance : http://bit.ly/JournéeNationaleRésistance

Rapturously received rocker tells 40,000 in Tel Aviv he could not have asked for ‘a better audience or a nicer place’ to start his European tour

La France et d'autres pays européens ont voté en faveur d'une résolution qui accuse Israël de "violer le droit à la santé" des Syriens.

Apparemment Campagne BDS France - Boycott Désinvestissement Sanctions contre Israël n'est pas très "happy"... on les comprend !
#StopBoycott
#BDSFail

Cette conférence est organisée le 31 mai prochain par la mission permanente d’Israël aux Nation unies

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.