Tribune
|
Publié le 29 Janvier 2014

Jour de colère + humoristes : attention danger

Tribune de Jacques Tarnero, essayiste, publiée dans le Huffington Post le 28 janvier 2014

 

Dimanche 26 janvier 2014, des centaines de personnes ont crié "Juif! La France n'est pas à toi!" ou encore "Faurisson a raison, la Shoah, c'est bidon !" Chez Ruquier, l'autre soir, un jeune homme présenté comme humoriste, fait ses bons mots sur Hollande: "il est allé tirer un coup en scooter... bon et alors, déjà Mohamed Merah était allé tirer un coup en scooter..." Hahaha! Applaudissements dans le public. On rigole du mot d'esprit. Les deux choses font système. "Le jour de colère" s'est nourri des dieudonniaiseries et réciproquement. On rigole un soir et puis on manifeste dimanche autour de slogans effrayants. En France, en 2014! Il faut le voir pour le croire.

Oui, la France va très mal, très très mal même et cet état il faut le regarder en face, car ce succès relatif du crétinisme méchant peut grossir. Les fascismes rouges, bruns ou verts se sont toujours nourris de cette vulgarité où se mêlent obscénité, haine raciste, grivoiserie lourde, scatologie et quenelle dans le cul. Nous y sommes désormais, obligés de nous regarder en face, obligés de regarder le spectacle de cette société. Elle est la nôtre. Qu'est-ce qu'on rit devant tous ces bons mots du samedi soir! Qu'est-ce que c'est drôle!

 

Hilarant, que dis-je, tellement plein d'esprit! Tout y passe aujourd'hui, Hollande, Treirweiler, Gayet, Dieudonné, Bedos, les juifs, les pédés, les noirs, les Arabes, les gouines! Que de bons sujets pour une bonne rigolade comme au grand journal de Canal! Faut rigoler, rien n'est grave, tout se vaut et tout s'équivaut! La famine, les génocides, les prothèses de Nabilla, Bachar el-Assad, le cul de Tartempion, hahaha! Qu'est-ce qu'on rit à la télé! On se poile tout le temps! Si tu rigoles pas c'est que t'es con, mon pote! Mais oui cher ami c'est comme ça le monde d'aujourd'hui! Go fast Coco!... Lire la suite.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.