Tribune
|
Publié le 19 Octobre 2012

Mariage homosexuel, homoparentalité, adoption : ce que l'on oublie souvent de dire

Par Gilles Bernheim, Grand Rabbin de France

 

Un grand nombre de nos concitoyens ne perçoit dans la revendication du mariage homosexuel qu’une étape supplémentaire de la lutte démocratique contre l’injustice et les discriminations, dans la continuité de celle engagée contre le racisme.

C’est finalement au nom de l’égalité, de l’ouverture d’esprit, de la modernité et de la bien-pensance dominante qu’il nous est demandé d’accepter la mise en cause de l’un des fondements de notre société. Et d’ailleurs, sondages à l’appui, cette mise en cause serait déjà acceptable par une majorité de nos concitoyens et son inscription dans la Loi n’appellerait, de ce fait, aucun débat à la mesure des enjeux.

 

Je pense, au contraire, qu’il est de la plus haute importance d’expliciter les véritables enjeux de la négation de la différence sexuelle et de débattre publiquement sur ces bases – plutôt que sur des principes, comme l’égalité, qui flattent ceux qui s’en font les porte-étendards, mais dont l’invocation, ici, ne résiste pas longtemps à l’analyse.

 

Dans cet essai, je propose de décrypter le discours des partisans d’une Loi, de passer au crible leurs arguments et de mettre en lumière les effets négatifs des dispositions qu’ils revendiquent. Mon objectif est de contribuer à l’émergence d’un véritable débat sur la place publique, car le sujet mérite mieux que le tribunal des bonnes consciences, où ses partisans entendent le maintenir jusqu’au vote de la Loi, à coup de caricatures disqualifiantes contre ceux qui chercheraient à questionner leur projet et leurs motivations.

 

L’enjeu qui me mobilise est le risque irréversible d’un brouillage des généalogies, des statuts (l’enfant-sujet devenant enfant-objet) et des identités – brouillage préjudiciable à l’ensemble de la société et perdant de vue l’intérêt général au profit de celui d’une infime minorité.

 

L’essai est organisé en deux parties. J’analyse, tout d’abord, les arguments des partisans d’une loi :

-          Le mariage homosexuel au nom de l’égalité ?

-          Le mariage homosexuel au nom de la protection du conjoint ?

-          L’homoparentalité au nom de l’amour ?

-          L’homoparentalité au nom de la protection de l’enfant ?

-          L’adoption au nom du droit à l’enfant ?

-          L’adoption au nom des enfants attendant d’être adoptés ?

-          De nouvelles formes d’homoparentalité au nom de l’égalité ?

-          La Loi et l’intérêt général à l’épreuve des chiffres.

 

Puis, je présente la confrontation des deux visions du monde, qui se joue derrière les arguments :

 

-          La volonté des militants LGBT de nier la différence sexuelle

-          La vision biblique de la complémentarité homme-femme.

 

Quelle que soit votre opinion aujourd’hui sur ces sujets, je vous invite à consacrer dix à trente minutes au texte en pièce jointe, selon que vous pratiquez la lecture zapping ou intégrale, puis à passer vos propres arguments et motivations au crible des analyses et des théories que je présente dans cet essai. Il n’existe aucune fatalité à ce que notre société fasse des choix qui lui seraient préjudiciables.

Nos réseaux sociaux en direct

#CultureJ - Warren Winkelstein Jr, né en 1922 et disparu en 2012 était le fils de bienfaiteurs de communauté juive de New York.

Inspiré par sa famille et par ses maîtres spirituels, il décide de s'investir dans les actions sociales et la médecine.

Physicien et chercheur, il est à l’origine d’études scientifiques révolutionnaires. Celles-ci lui ont permis de connecter les effets des rapports non-protégés au Sida, le tabagisme au cancer, ainsi que la pollution à diverses maladies pulmonaires chroniques.

L'une de ses études de référence : "Sexual Practices and Risk of Infection by the Human Immunodeficiency Virus".

Source : The New York Times - http://nyti.ms/2alXR08

Le terrorisme a encore frappé en France alors qu'au même moment la France rend hommage aux victimes du #VelDhiv et aux #Justes parmi les nations. Plus que ja...

Ce vendredi, le collectif 69 Palestine Lyon organisait un pique-nique sur les Berges du Rhône.

#MémoireJ - Le 22 juillet 1878 naissait Janusz Korczak

Le clinicien, homme d’idées et penseur politique est le fondateur de la Maison des Orphelins. Déporté, il fut gazé avec les enfants de l'orphelinat le 7 août 1942.

Source : nouveau billet de Stéphanie Dassa sur le blog du Crif - http://bit.ly/2ae51Bc

Le terrorisme a encore frappé en France alors qu'au même moment la France rend hommage aux victimes du #VelDhiv et aux #Justes parmi les nations. Plus que ja...

Le terrorisme a encore frappé en France alors qu'au même moment la France rend hommage aux victimes du #VelDhiv et aux #Justes parmi les nations. Plus que ja...

El Al aurait mis fin aux négociations pour un vol direct vers Santiago après le vote du conseil municipal pour une motion BDS

The famed lead guitarist of British rock band Queen, Brian May, encouraged Jewish singer-songwriter Adam Lambert to perform in Hebrew during their upcoming joint concert in Israel, an entertainment industry advocacy organization reported on Tuesday. During a recent interview with Israeli television…

En direct de Deauville où notre fidèle lectrice se trouve, Israël participe aux compétitions hippiques !
#StopBoycott

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.