Voir toutes les actualités

Articles les plus lus cette semaine

#Israel - Conférence de Paris, interview de l'Ambassadrice de France en Israel

Lu dans la presse | 13 Janvier 2017
Une entrevue « dougri » -sans ambages- le mot qui pour la diplomate symbolise le mieux le pays

#Monde - Les historiens américains s'opposent à une pétition anti israélienne

Lu dans la presse | 13 Janvier 2017
L'Association historique américaine a rejeté une pétition anti Israël

#France - Lettre confession de Salah Abdelslam " Je n'ai pas honte"

Lu dans la presse | 13 Janvier 2017
Le terroriste du 13 Novembre s'exprime pour la première fois

#France - Bilan du premier débat de la primaire de la gauche

Lu dans la presse | 13 Janvier 2017
Un débat qui est souvent resté celui interno-interne d'un parti politique

#France - Après l'attentat de Nice, une autre tuerie planifiée le 15 août?

Lu dans la presse | 13 Janvier 2017
les enquêteurs s'interrogent sur des messages échangés avant l'attentat de la Promenade des Anglais

Galerie médias

#Opinion - Femmes exclues des cafés : l'inquiétante léthargie de l’Occident face au péril islamique par Lydia Guirous
Lydia Guirous en appelle au "réveil du citoyen de l'Occident" face à "l'obscurantisme islamique qui progresse rapidement". Un citoyen "anesthésié par l'individualisme narcissique et le matérialisme".
Etudes du CRIF no 41 - La culture (juive) a-t-elle un avenir en france ?, par Sandrine Szwarc
Un grand bravo pour ce beau travail !
Unesco : courriers du Crif Auvergne Rhône Alpes, du Crif Touraine-Poitou-Charenter et du Maire de Neuilly
Ci-après les liens vers les derniers courriers publiés sur le site du Crif

Nos réseaux sociaux en direct

#GUEST – Les Amis du Crif vous donnent rendez-vous pour une conférence-débat sur le thème :

"Quel avenir pour le paysage politique français ?"

Animée par Dominique De Montvalon avec nos invités :

Dominique Reynié,
Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Directeur de Fondapol

Pascal Perrineau,
Professeur des universités,
Président des Alumni et Responsable du programme Vie politique à SciencesPo Cevipof

Brice Teinturier,
Directeur général délégué d'Ipsos France

Save the date : lundi 23 janvier 2017 de 19h30 à 22h à l'hôtel InterContinental Paris Le Grand, 2 rue Scribe, 75009 Paris.

Réservez vos places : bit.ly/2hRuOTG

#AmisDuCrif

#Actu - Les historiens Américains rejettent la pétition anti-Israël

Une pétition a été demandé au conseil d'administration de "l'American Historical Association", d’enquêter sur les accusations selon lesquelles la liberté académique est largement violée en Israël et dans les territoires palestiniens occupés.

Après 45 minutes de débat, la résolution a finalement été largement rejetée. Pour Jeffrey Herf, un professeur d’histoire et membre de l’AHA, les votants "n'ont pas été convaincus par la vérité de la résolution et ont estimé qu'elle n'était pas appropriée pour l'organisation".
"Ils ont compris que celle-ci entrait dans le cadre d'une campagne politique et d'une tentative d'utiliser l'American Historical Association à des fins politiques, et c'est ce qu'ils ont rejeté", a-t-il dit au Times of Israel.

Au cours de leur réunion annuelle, le conseil a publié la déclaration suivante : "L'AHA défend les droits des étudiants, des professeurs et des autres historiens de parler librement et de s'engager dans une action politique non violente exprimant des perspectives diverses sur des questions historiques ou contemporaines. Nous condamnons tous les efforts visant à intimider ceux qui expriment leurs opinions".

C'est la troisième année consécutive que l'AHA a bloqué les mesures anti-israéliennes. Cette résolution a été rejetée par 111 voix contre 50 lors d’un vote, a confirmé le directeur exécutif de l’organisation, James Crossman.

L'intégralité de l'article: bit.ly/2ind5AH

Carte blanche à la Cinémathèque de Jérusalem et à la Spielberg Jewish Film Archive.du 4 au 24 janvier 2017La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé offre une carte blanche à la Cinémathèque de Jérusalem et à la Spielberg Jewish Film Archive. L’occasion pour les spectateurs franciliens d’avoir accès à un éch...

#Actu – Quelles issue pour la conférence de Paris ?

Soixante-dix pays ont été invités et presque tous ont répondu présents à la conférence « initiative pour la paix au Proche-Orient ».
Cette conférence destinée à réaffirmer l'appui de la communauté internationale à une solution à deux États, cherchera à évaluer s'il est possible de ramener Israéliens et Palestiniens à la table des négociations.

Sept mois après le lancement de « l’initiative pour la paix au Proche-Orient », les diplomates de 70 Etats et organisations se retrouveront, le 15 janvier, dans la capitale française.

Depuis le 3 juin, les réunions se sont succédé pour mettre en œuvre des « incitations » à la paix. Trois groupes de travail ont été mis en place, autour de trois domaines : « la société civile », « les incitations économiques »; et « la consolidation du futur Etat palestinien» sur le plan institutionnel.

Dans les coulisses, les choses se sont accélérées depuis quelques jours. Vendredi 6 janvier, une réunion s’est tenue à Paris autour de Pierre Vimont, le représentant français en charge de l’initiative de paix.
Une première ébauche du communiqué « condamne la politique de colonisation et d’expansion en Cisjordanie et à Jérusalem, la désignation des terres à l’usage exclusif des Israéliens et les blocages du développement palestinien […] qui érodent la viabilité des deux Etats » selon Le Monde.
Le texte dénonce également « tous les actes de violence contre les civils, y compris les actes terroristes, de même que les provocations et les appels à la violence ».

Pour lire l'intégralité de l'article de Steve Nadjar : bit.ly/2jeIFFn

#Guest – Dominique Reynié et l’élection de Donald Trump

Directeur général de la Fondapol et Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Dominique Reynié sera l’un de nos invités le 23 janvier prochain à notre soirée conférence-débat.

Il s’était exprimé dans Les échos après l’élection de Donald Trump en mettant en avant le fait que les médias n’ont pas su entendre le malaise de la population américaine.

- Donald Trump a été élu Président des Etats-Unis, est-ce vraiment une surprise ?

D.R : Les analystes politiques, les sondeurs et les journalistes ont donné à penser que la victoire d'Hillary Clinton était assurée avant l'élection. En cela, c'est une surprise, car la sphère médiatique n'imaginait pas la victoire du candidat républicain. Elle a eu tort. Si elle avait su observer la société américaine et entendre son malaise, elle n'aurait jamais exclu la possibilité d'une élection de Trump. Pour cette raison, ce n'est pas une surprise.

- Pourquoi les médias n'ont-ils rien vu venir ?

D.R : Sans doute, ils ont rejeté Donald Trump car ils le trouvaient - et c'est le cas - démagogue, populiste et vulgaire. Je n'ai d'ailleurs jamais vu une élection américaine avec un tel parti pris médiatique. Même le très réputé hebdomadaire britannique « The Economist » a fait un clin d'oeil à Hillary Clinton. Je pense que la stigmatisation sans précédent de Donald Trump par les médias a favorisé chez les électeurs américains la dissimulation de leur intention de vote auprès des instituts de sondage. En clair, un certain nombre de votants n'a pas osé admettre qu'il soutenait le candidat américain. Ce phénomène est classique en politique. Souvenez-vous du 21 avril 2002 et de la qualification surprise de Jean-Marie Le Pen, leader du Front national, au second tour de l'élection présidentielle française.

(...)

Lire l’intégralité de l’itw Les Echos : bit.ly/2jecMN2

Pour réservez vos places à l’occasion de la prochaine soirée des #AmisDuCrif c’est ici : bit.ly/2hRuOTG

#Guest – Dominique Reynié et l’élection de Donald Trump

Directeur général de la Fondapol et Professeur de Sciences politiques à SciencePo, Dominique Reynié sera l’un de nos invités le 23 janvier prochain à notre soirée conférence-débat.

Il s’était exprimé dans Les échos après l’élection de Donald Trump en mettant en avant le fait que les médias n’ont pas su entendre le malaise de la population américaine.

- Donald Trump a été élu Président des Etats-Unis, est-ce vraiment une surprise ?

D.R : Les analystes politiques, les sondeurs et les journalistes ont donné à penser que la victoire d'Hillary Clinton était assurée avant l'élection. En cela, c'est une surprise, car la sphère médiatique n'imaginait pas la victoire du candidat républicain. Elle a eu tort. Si elle avait su observer la société américaine et entendre son malaise, elle n'aurait jamais exclu la possibilité d'une élection de Trump. Pour cette raison, ce n'est pas une surprise.

- Pourquoi les médias n'ont-ils rien vu venir ?

D.R : Sans doute, ils ont rejeté Donald Trump car ils le trouvaient - et c'est le cas - démagogue, populiste et vulgaire. Je n'ai d'ailleurs jamais vu une élection américaine avec un tel parti pris médiatique. Même le très réputé hebdomadaire britannique « The Economist » a fait un clin d'oeil à Hillary Clinton. Je pense que la stigmatisation sans précédent de Donald Trump par les médias a favorisé chez les électeurs américains la dissimulation de leur intention de vote auprès des instituts de sondage. En clair, un certain nombre de votants n'a pas osé admettre qu'il soutenait le candidat américain. Ce phénomène est classique en politique. Souvenez-vous du 21 avril 2002 et de la qualification surprise de Jean-Marie Le Pen, leader du Front national, au second tour de l'élection présidentielle française.

(...)

Lire l’intégralité de l’itw Les Echos : bit.ly/2jecMN2

Pour réservez vos places à l’occasion de la prochaine soirée des #AmisDuCrif c’est ici : bit.ly/2hRuOTG

RDV DIMANCHE PROCHAIN, LE 15 JANVIER A 11H DEVANT L'AMBASSADE D'ISRAËL A PARIS, ARRIVÉE PAR LE ROND POINT FRANKLIN ROOSEVELT.

#Appel #Soutien A Israël : Le CRIF organise un GRAND RASSEMBLEMENT dimanche 15 Janvier devant l'Ambassade d’Israël avec le Consistoire et le Fonds Social Juif Unifié (FSJU).

ATTENTION CHANGEMENT D'HORAIRE : 11H

Nous serons très nombreux à venir témoigner notre soutien et notre solidarité à Israël et à sa capitale Jérusalem !

Faites entendre votre voix #Partagez !

Avec le soutien de l'Absi Keren Or, de l'AJC Paris, du B'nai B'rith France, du Ccfi France-Israël, du Collectif Haverim, du Collectif Urgence, de l'Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ] , de Stop Boycott et de l'ensemble des associations membres du CRIF.

"Israël est rentré dans le top 20 des économies mondiales grâce au domaine de la high tech" a-t-il rappelé - Israël, Palestine, BDS

#Actu #Alyah - 4 QUESTIONS À YIGAL PALMOR PAR MARC KNOBEL

Marc Knobel a interviewé cette semaine, Ygal Palmor, directeur de la communication et des affaires publiques de l’Agence Juive sur l’Alyah des juifs de France.

Question : Alors qu'en 2015, 7231 juifs français ont quitté la France pour Israël, ils ne sont plus que 5000 en 2016. Ces chiffres qui restent élevés, témoignent-ils selon vous d'un climat d'inquiétude ?

Ygal Palmor : Les chiffres élevés témoignent d'abord du grand intérêt que portent les immigrants à Israël, pays auquel ils veulent attacher leur destin et celui de leurs enfants. La volonté de s'installer en Israël et de participer intégralement à la vie du pays, malgré les difficultés objectives et subjectives que ce choix peut présenter, démontre en outre qu’Israël offre à ces nouveaux venus quelque chose qu'ils ne trouvent pas ailleurs. Sans doute un fort sentiment d'appartenance, probablement une identité heureuse (si j'ose emprunter ce mot), souvent un projet d'avenir, personnel ou sociétal, qui séduit et qui motive. Le choix de l’Alyah est un choix éminemment individuel, et chacun y trouvera pour ses goûts. Qu'un sentiment d'inquiétude puisse influencer le choix de certains, c'est bien avéré. Mais c'est loin d’être un élément unique.

(...)

Pour lire l'intégralité de l'interview : bit.ly/2jeTfvI

RDV DIMANCHE PROCHAIN, LE 15 JANVIER A 11H DEVANT L'AMBASSADE D'ISRAËL A PARIS, ARRIVÉE PAR LE ROND POINT FRANKLIN ROOSEVELT.

#Appel #Soutien A Israël : Le CRIF organise un GRAND RASSEMBLEMENT dimanche 15 Janvier devant l'Ambassade d’Israël avec le Consistoire et le Fonds Social Juif Unifié (FSJU).

ATTENTION CHANGEMENT D'HORAIRE : 11H

Nous serons très nombreux à venir témoigner notre soutien et notre solidarité à Israël et à sa capitale Jérusalem !

Faites entendre votre voix #Partagez !

Avec le soutien de l'Absi Keren Or, de l'AJC Paris, du B'nai B'rith France, du Ccfi France-Israël, du Collectif Haverim, du Collectif Urgence, de l'Union des Etudiants Juifs de France [ UEJF ] , de Stop Boycott et de l'ensemble des associations membres du CRIF.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.