Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - L'inacceptable meurtre de George Floyd

05 June 2020 | 126 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

Cette semaine a été marquée par les manifestations d’indignation suite à l’assassinat de George Floyd à Minneapolis.

Ce jeune afro-américain maintenu au sol, le genou d’un policier sur sa gorge pendant huit minutes et 46 secondes. Des images qui ont fait le tour de la planète et qui nous ont fait assister à une mise à mort par étouffement.

Sous nos yeux, nous avons assisté à une tragédie : la mort d’un jeune homme noir suite aux actes de violences d'un policier en uniforme en présence de trois de ses collègues dans une indifférence qui nous glace. 

Que se passe-t-il donc au pays de l’oncle Sam ?

Les vieux démons rôdent !

La mort de George Floyd nous rappelle que dans cette Amérique de Kobe Bryan, Will Smith, Stevie Wonder et bien d’autres célébrités noires, on peut encore être assassiné pour sa couleur de peau, son origine ou ses croyances.

Dans cette Amérique qui fait rêver, il y a des êtres qui vivent un cauchemar !

Ce meurtre ne pouvait et ne devait provoquer autre chose que l’indignation et la condamnation. Ce fut le cas.

Malheureusement à côté de ces réactions naturelles et humaines, d’autres réactions ont vu le jour et se sont exprimées :

Les casseurs ont profité de ce drame pour semer la panique dans les rues des grandes villes américaines et même dans les rues de Paris.

Des voyous, ont récupéré la mort de George Floyd afin de s’adonner à leur sport préféré : le vol, le saccage et la violence. Ils ont sali la mémoire de George Floyd et insulté celle de toutes les victimes du racisme. 

À côté des voyous, il y a aussi les interventions de théoriciens en costume cravate qui refusent de voir la réalité d’un racisme qui ne cesse de faire des morts.

Ceux qui cherchent à trouver des excuses ou des explications à l’inacceptable.

Ceux qui condamnent évidemment le meurtre « mais » accompagnent leur condamnation de commentaires qui laissent transpirer le fond haineux de leur pensée.

Non ! Messieurs, il n’y a aucune explication ni excuse à l’assassinat d’un homme pour sa couleur de peau.

Non monsieur il n’y a pas de « mais » lorsqu’un être humain est assassiné froidement. 

Oui ! il faut condamner la violence et les émeutiers et faire respecter l’ordre, Mais ! ne pas oublier l’importance et le prix de chaque vie humaine ; 

Oui ! il faut que la police partout soit exemplaire car elle est et doit rester un bouclier protecteur de nos Démocraties.

Non la police n’est pas raciste mais certains policiers le sont et n’ont rien à faire dans ce pilier de la justice et de l’ordre. 

Oui ! Nous avons le droit de nous interroger sur certains manquements, comme nous le faisons d’ailleurs sur la non réaction des policiers présents lors de l’assassinat de Sarah Halimi zal. 

Oui ! il faut rester éveillés et toujours garder notre capacité de nous indigner et de défendre le droit,  la liberté et l’égalité entre les Etres au nom de George Floyd et de toutes les autres victimes de la Haine, du Racisme, de l’homophobie et de l’Antisémitisme.

 

Gil Taïeb 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

 

Your application has been taken into account.
Thank you for your interest.