Actualités
|
Publié le 25 Mai 2020

Ça s’est passé aujourd’hui - 25 mai 1991 : Opération Salomon, la seconde alya des Juifs d’Ethiopie

Il y a peut-être 1, 5, 10 ans ou encore un siècle tout juste, se produisait un événement marquant. Dans cette nouvelle rubrique intitulée « Ça s’est passé aujourd’hui », à l'image d'un éphéméride, le Crif revient sur quelques événements majeurs de l’Histoire date par date.

25 mai 1991 : Opération Salomon, la seconde alya des Juifs d’Ethiopie (les Falashas ou "Beta Israël")

Le rapatriement des juifs d’Éthiopie (également appelés Falashas ou  Betas Israël) en Israël se déroula en plusieurs temps, rythmés par les évolutions de la situation économico-politique éthiopienne de l’époque.

L'opération Salomon a commencé le 24 mai 1991, et a permis l'évacuation de 14 400 Juifs éthiopiens en Israël en l'espace de trente-six heures. Il s’agit de la seconde vague d’alya des Juifs depuis l’Ethiopie.

La première alya des juifs d'Ethiopie remonte à 1984. C’est lors de l’Opération Moïse que 8 000 juifs éthiopiens purent se rendre en Israël, parmi lesquels 1 500 étaient des enfants et des adolescents orphelins. L'opération avait été tenue secrète du fait de l'interdiction de sortie d'Ethiopie.

 

Le contexte de l’Opération Salomon

Depuis la création de relations diplomatiques entre Israël et l'Ethiopie en 1989, beaucoup de Juifs ethiopiens eurent vent d'une nouvelle possibilité d'alya. Certains d'entre eux avaient déjà de la famille en Israël. Ils se pressèrent donc aux portes de l'Ambassade israélienne et demandèrent à entrer en Israël.

Quand commencèrent les émeutes contre le gouvernement en place en Ethiopie, et que les opposants au régime se rapprochèrent d'Addis Abeba la capitale de l'Ethiopie, les juifs craignirent que l'on s'attaque à eux et que leur projet d'immigration soit empêché. 

Face au danger qui menaçait les juifs d'Ethiopie, une opération de sauvetage fut organisée.

Contrairement à l'Opération Moïse où il s'agissait de transferts clandestins dans le but de sauver les Juifs ethiopiens de la guerre et de la famine, l'Opération Moïse s'est faite en toute légalité et une très importante somme d'argent fut engagée dans cette opération.

 

Comment s'est déroulée l'Opération Salomon ? 

En 1991, suite à un changement de pouvoir, le nouveau gouvernement éthiopien accorde, en échange de 40 millions de dollars, le droit aux juifs d'Ethiopie de partir. Israël organise l'opération "Salomon" et grâce à un pont aérien ininterrompu de 48 heures achemine 14 400 personnes vers Israël.

Dans un laps de temps d’environ 36 heures seulement, 35 avions de la compagnie israélienne ELAL et des avions de transport militaire firent 41 allers-retours et transportèrent 14 400 Juifs d’Éthiopie en Israël. Le dernier avion ELAL partit le samedi 25 mai. 

A leur arrivée, certains juifs éthiopiens retrouvèrent leur famille après une séparation de plusieurs années car arrivées quelques années plus tôt lors de l'Opération Moïse.

Cette seconde opération reçut le nom de "Salomon", en souvenir du Roi Salomon qui avait pris pour épouse la Reine de Saba, Reine d'Ethiopie.

Au total, dans le cadre des deux opérations de sauvetage des juifs d'Ethiopie, plus de 35 000 juifs arrivèrent en Israël. 

Le Crif vous propose aussi :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.