Actualités
|
Publié le 16 Février 2021

Commissions du Crif - Qu'est-ce que la Commission Médias ?

Des commissions thématiques participent à la vie et aux réflexions de l’institution. Parmi elles, la Commission Médias, présidée par Gérard Unger. Aujourd'hui, nous vous présentons cette commission, ses projets et ses objectifs.

Le Crif : Gérard Unger*, vous présidez la Commission Médias. Pouvez-vous nous présenter cette commission et ses objectifs ?

Gérard Unger : La Commission Médias a pour objet de faire connaitre aux membres du Crif le fonctionnement des supports d’information de toutes sortes (presse écrite, radio, télévision, internet) ainsi que les techniques de communication qu’ils utilisent, tout comme leur système de financement. Elle se réunit environ six fois par an, autour d’un invité, et quasiment toujours en présence du président du Crif, qui manifeste un grand intérêt pour notre travail.

 

Le Crif : Quel projet et/ou quelle rencontre, réalisé dans le cadre de cette commission, vous a particulièrement marqué ?

Les dernières séances ont été particulièrement instructives : nous avons reçu Rudy Reischstadt, fondateur de « Conspiracy Watch », qui nous a parlé du complotisme, des « fake news » et des ravages qu’engendrent les sites complotistes. Nous avons également accueilli il y a peu les dirigeants de Ouest-France, premier quotidien français par le tirage, qui nous ont exposé comment ils traitaient dans les colonnes de leur journal l’antisémitisme et les informations concernant Israël.

 

Le Crif : Quelles sont vos idées et projets pour la Commission Médias en 2021 ? 

Nous allons bientôt recevoir, en liaison avec la Commission Femmes du Crif, Olivier Abecassis, directeur des sites de TF1, et notamment d’AuFéminin.com, pour nous parler de la stratégie de TF1 dans le domaine numérique. Nous allons également poursuivre nos rencontres avec les dirigeants de la presse régionale (La Provence, Le Progrès de Lyon, La dépêche du Midi, etc.), dans la lignée de ce que nous avons entrepris avec Ouest-France.

 

Le Crif : Vous étiez PDG de Médias Transports (régie publicitaire, leader de la communication dans les transports). Vous connaissez l’utilité de rapports solides et de confiance entre le Crif et le monde médiatique. Comment votre commission enrichit-elle ces relations ?

Les rencontres que nous organisons permettent, comme je l’ai dit de faire mieux connaître aux membres du Crif le fonctionnement des media. L’inverse est également vrai : beaucoup de nos interlocuteurs connaissent mal le fonctionnement du Crif et découvrent, grâce à ces échanges, ce qu’est le Crif, ses objectifs et les relations qu’il cherche à établir avec les différents supports. Cela a été particulièrement vrai lors de la réunion que nous avons eue avec les dirigeants de Ouest-France.

 

Le Crif : Au-delà de votre rôle au sein de cette commission, vous êtes également Vice-Président du Crif depuis plusieurs années. D’où vous vient ce militantisme ? 

J’ai un tempérament de militant et, depuis ma vie étudiante, j’ai agi dans de nombreuses associations dont la LICRA. C’est Henri Hajdenberg qui m’a fait connaître le Crif et, depuis plus de 25 ans, j’y ai travaillé dans plusieurs de ces instances. Je me retrouve totalement dans ses combats, qu’il s’agisse de la lutte contre l’antisémitisme, la défense de la légitimité d’Israël, ou le combat pour valeurs universelles qu’il promeut : tolérance, respect de l’autre et refus des discriminations. Ces combats, hélas, ne sont pas près de cesser…

 

Gérard Unger, vice-Président du Crif, Président de la Commission Médias.

 

Le Crif vous propose aussi : 

Suivez toute l'actualité des Commissions à travers la rubrique "Commissions du Crif" de la Newsletter.

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.