Actualités
|
Publié le 14 Novembre 2017

Crif/Haine sur Internet – Le travail de modération et de signalement sur les réseaux sociaux du Crif

Le Crif vous propose de découvrir les coulisses du travail quotidien de modération et de signalement sur ses réseaux sociaux.

La cellule digitale du Crif est composée de 4 pôles principaux : le pôle création de contenus et animation des réseaux sociaux, le pôle gestion de projets, le pôle éditorial et newsletter, et le pôle modération et signalement.

Volontairement, le Crif a choisi de mêler le travail de signalement à celui de modération. 

Au Crif, spécifiquement, le travail de modération est inévitablement lié aux signalements car les commentaires qui posent problème ne sont pas seulement négatifs mais également illicites, et donc soumis aux signalements. Les personnes en charge des signalements sont sensibilisées et formées pour repérer l’illégalité de certains contenus.

Le Crif utilise quotidiennement un outil de veille qui nous permet de repérer les contenus et les comptes qui peuvent faire l’objet de signalements.

Une limite très claire

La limite entre ce qui appartient à la sphère de la liberté d'expression et les contenus illicites, est posée par la loi, tout simplement. Le Crif se réfère aux dispositions pénales pour savoir à quel type de délit est associé un contenu. Par exemple, le tweet « Je vais te gazer sale juif » correspond aux délits « Incitation à la haine » et « Apologie de crimes contre l’humanité ».

Il est très important de qualifier chaque contenu illicite pour que les plateformes prennent en compte le signalement.

En cas de doute sur la légalité d’un propos, il nous arrive de soumettre le contenu à nos conseils. Nous avons aussi des contacts très réguliers avec des associations et des institutions françaises et internationales qui luttent contre toutes les haines sur Internet (antisémitisme, racisme, sexisme, etc.).

Le Crif a mis en place un espace dédié aux signalements des internautes. Leurs retours sont de bons indicateurs de ce qui se passe sur la toile. Si beaucoup d’internautes nous rapportent leurs inquiétudes sur un même contenu, il nous sera plus facile de le signaler.

Le Crif et les grands réseaux sociaux

Le Crif rencontre régulièrement les responsables des relations publiques des grandes plateformes comme Twitter et Facebook. Ces rencontres sont l’occasion de les alerter sur les sujets les plus sensibles et sur certains manquements de leur part en matière de modération. 

Grâce à ces partenariats, le Crif dispose de canaux privilégiés sur les réseaux sociaux pour que les signalements soient traités plus rapidement.

La loi, sur Internet et ailleurs

Le Premier Ministre Edouard Philippe a récemment déclaré que "Twitter n’est pas en dehors de la République". Or, certains délits, punis par la loi française comme l’appel public au boycott, ne sont pas pris en compte sur les réseaux sociaux. Pourtant, la loi reste la loi, où que ce soit sur le territoire de la République.

Il y a eu des améliorations, notamment au niveau des outils de signalements mais c'est encore loin d'être suffisant.

 

Vous aussi, participez au travail de signalement du Crif ! Vous avez repéré des appels à la haine sur Internet ? Des contenus antisémites ? Racistes ? Ou discriminatoires ? Signalez-les au Crif ! 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.