Actualités
|
Publié le 23 Décembre 2015

François Hollande maintient la déchéance de nationalité pour les binationaux

Le CRIF avait demandé au Président et au Gouvernement de mettre en oeuvre la déchéance de nationalité pour les terroristes.

Publié sur BFMTV le 23 décembre 2015
 
Le projet de révision de la Constitution annoncé par François Hollande comprendra bien l'extension de la déchéance de nationalité aux binationaux nés en France et reconnus coupable de terrorisme. Comme l'état d'urgence, elle sera finalement inscrite dans la Constitution.
 
C'est Manuel Valls qui a été chargé d'annoncer la nouvelle, à l'issue du conseil des ministres. "La menace n'a jamais été aussi élevée. Dire cette vérité c'est le préalable à une action maîtrisée (...)", selon le Premier ministre.
 
La déchéance de nationalité, "c'est une mesure à caractère hautement symbolique, une sanction lourde (...) La déchéance de nationalité existe et s'applique déjà mais ne concerne que les binationaux étrangers (...) Le gouvernement a décidé de soumettre au Parlement l'extension de la déchéance de la nationalité à tous les binationaux", y compris ceux nés en France... Lire l'intégralité
 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.