Actualités
|
Publié le 21 Mai 2019

La minute Geek - Deep fake : les fake news nouvelle génération… attention danger !

Chaque semaine, le Crif vous propose une plongée dans le monde de la tech et de ses outils. Mettez votre costume de geek, c'est parti !

Vous connaissez déjà les fake news, et si vous êtes un lecteur régulier de notre rubrique, vous savez maintenant les débusquer voire les "debunker". Que se passerait-il maintenant si les fake news prenaient une toute nouvelle dimension avec la vidéo ? En effet, la nouvelle tendance dans le monde des menteurs, c'est de truquer les vidéos… de manière indétectable. 

Retirer un objet ? Faire dire n'importe quoi à n'importe qui ? Permuter des visages ? Tous les moyens sont bons pour vous raconter n'importe quoi. Deep fake est traduit par "hyper trucage" en français, et inquiète par sa capacité de nuisance potentielle. L'origine du terme est la contraction de "Deep Learning" (l'intelligence artificielle) et "Fake News"… tout un programme.

Récemment, une start up israélienne dénommée Canny AI a par exemple fait changer "Imagine" de John Lennon à tous les leaders du monde moderne, et le résultat est bluffant :

 

La première vidéo du genre à buzzer sur les réseaux sociaux avait été une vidéo de Barack Obama, entièrement truquée, qui lui fait prononcer un discours où il traite Donald Trump de "big shit". La vidéo est encore consultable ici :

 

Ces vidéos, qui seront avec le temps d'encore meilleure qualité, et vous feront douter de tout… d'où l'importance d'apprendre à les détecter !

A ce jour, deux grandes pistes sont évoquées, la première étant d'apprendre à détecter les "défauts" des vidéos. Ceux-ci sont encore visibles à l'œil nu, pour qui est bien entrainé. La seconde piste qui se profile, est la création d'un "certificat d'authenticité numérique" des vidéos, qui sera bientôt obligatoire pour pouvoir être partagée sur les réseaux sociaux.

À votre tour, devenez pro, apprenez à les reconnaitre !

 

Sophie Taïeb

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.