A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 3 Avril 2013

« Vivre ou mourir à Entebbe », un documentaire au festival Isratim le 4 avril 2013

 

Fin juin 1976, un vol d’Air France au départ de Tel-Aviv en direction de Paris a été détourné par des terroristes allemands et palestiniens vers l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda. Une semaine plus tard, la nuit du 3 au 4 juillet, les avions israéliens survolent 4000 km et se dirigent vers Entebbe. En moins de 60 minutes, des commandos israéliens prennent d’assaut les lieux et sauvent 104 otages. Ce raid improbable est l’opération militaire la plus héroïque d’Israël – mais aussi la plus grande tragédie de la famille Mimouni. Ce 4 juillet Jean-Jacques Mimouni, franco-israélien, âgé de 20 ans, meurt dans la bataille et les raisons de sa mort pendant cette opération n’ont jamais été élucidées.

 

La bande annonce…

 

Réalisateur: Eyal Boers

scénario: Eyal Boers

production: Eyal Boers, Jean-Michel Trèves, Andre Boers

durée: 00H52

Jeudi 4 avril 2013 à 15h15

http://isratim.co.il/vivre-ou-mourir-a-entebbe/

 

Conférence

« Un regard sur  le cinéma du sud d’Israël »

 

Jean-Michel Trèves distribue et co-produit des films israéliens documentaires et de fiction dans le monde entier; à ce titre, il participe au Festival du Cinéma israélien de Paris. Il présentera quelques aspects originaux de la production cinématographique issue de la région Sud d’Israël, plus précisément de l’École de cinéma de l’Institut Sapir de Sderot.

 

Comme chacun le sait, la région de Sderot, qui jouxte la bande de Gaza, est régulièrement secouée par des éruptions de violences: attaques terroristes sur la population civile, suivies de représailles par l’armée israélienne. Cette région héberge aussi une population dans laquelle les nouveaux immigrants – d’origine éthiopienne et russe principalement – et des couches sociales peu favorisées sont présents en plus fortes proportions qu’ailleurs. La Mikhlala Sapir de Sderot offre aux jeunes de nombreuses possibilités de formation, dont une en cinéma, qui a permis l’émergence de nombreux réalisateurs locaux.

 

Il s’appuiera sur des extraits des films documentaires suivants : War Matador, Hula et Nathan, joue-moi un air joyeux  (Play me Allegro), In the Freiman’s Kitchen,  Sisai  et Une Pizza pas très casher  (My Family Pizza).

 

Durée: 90 min.

Jeudi, 4 avril 2013 à 17h00

http://isratim.co.il/table-ronde/

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.