A lire, à voir, à écouter
|
Publié le 29 Octobre 2015

Stéphane Wahnich et Cécile Alduy prennent le FN au mot

Une analyse lexicale, littéraire et statistique d'un corpus de près de cinq cent textes.

En vidéo, ci-contre, le débat « Que nous dit Marine Le Pen ? » à la Fondation pour l'Innovation Politique (fondapol.org).
 
A l'heure où Marine Le Pen s'impose sur la scène politico-médiatique et engrange des scores électoraux sans précédent, il est urgent de décrypter la logique de son discours et les fondements de son efficacité rhétorique. Pour la première fois une analyse lexicale, littéraire et statistique d'un corpus de près de cinq cent textes permet de mesurer l'originalité de cette nouvelle parole frontiste. 
 
Discours publics, éditoriaux et interviews des deux présidents successifs du Front National sont passés au crible d'un double traitement, informatique et rhétorique, afin de cerner au plus près continuités et différences. 
 
La bataille des mots est au coeur de la stratégie de "dédiabolisation" engagée par la nouvelle présidente du Front National depuis 2011. Pourtant, le discours de la fille est-il si différent de celui du père ? Il n'est pas sûr qu'il suffise d'adopter le lexique de la République pour en porter véritablement les valeurs. 
 
Au-delà du dépoussiérage lexical, structures profondes et roman national sous-jacent continuent de puiser aux sources d'une longue tradition littéraire et politique d'extrême droite. Cet ouvrage entreprend de démonter les ressorts du discours mariniste, mais aussi d'éclairer cette nouvelle parole tributienne qui répond à de réels besoins de sens et de valeurs dans un contexte de crise économique et identitaire profonde.
 
"Marine Le Pen prise aux mots : Décryptage du nouveau discours frontiste", un livre de Cécile Alduy et Stéphane Wahnich aux éditions du Seuil (2015)
CRIF

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.