Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

Blog du Crif - Deux mondes, par Gil Taieb

14 Juin 2019 | 117 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Discours prononcé lors de la Plénière de clôture.

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Pages

Actualité

Discours prononcé lors de la Plénière de clôture.

Portrait de Gil Taïeb
Blog du Crif - Hors Normes
|
18 Octobre 2019
Catégorie : Actualité

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Pages

Israël

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

Pages

En cette veille de shabbat, j’aurais tant aimé vous parler du merveilleux spectacle de Frédéric Zeitoun et de son nouveau CD de duos inédits ou du Festival des Cultures Juives qui a été inauguré jeudi soir et que je vous invite à suivre.

J’aurais aimé vous dire combien nous avons de la chance de pouvoir vivre ces moments de bonheur en écoutant les mots écrits et chantés par Frédéric ou la voix unique de Barbara Hendricks.

J’aurais aimé n’avoir qu’à vous inviter à vous rendre partout où la culture vous est offerte et proposée.

J’aurais aimé pouvoir vous exprimer le bonheur d’avoir bientôt à Paris: La Place Jérusalem.

J’aurais aimé n’avoir qu’à remercier Madame Hidalgo, le Conseil de Paris, le Conseil municipal du 17e, d’avoir tenu leurs promesses et de montrer par ce vote et l’inauguration prochaine de cette place, que Paris aime Jérusalem. 

Et ce malgré les réticences et la réprobation de tous ceux, pour lesquels Jérusalem et Israël sont des noms imprononçables voire des cauchemars. 

Alors bravo et merci à Anne Hidalgo et à tous ceux qui ont œuvré ou simplement eu le courage d’honorer cette ville éternelle, berceau du monothéisme et capitale d’Israël.

J’aurais aimé n’avoir qu’à vous souhaiter un bon shabbat dans la paix et la sérénité.

À toute l’Humanité, à nous tous en France,  partout dans le monde et partout en Israël. 

Mais, cette nuit, les terroristes du Hamas ont à nouveau tiré sur le sud d’Israël. 

Une fois encore des habitants de Sderot ont été réveillés par les sirènes.

Une fois de plus, les enfants Israéliens ont vu leurs rêves interrompus et ont couru vers les abris. Une fois de plus Tsahal a dû intervenir en réaction à ce tir de roquettes. 

Une fois de plus, une fois encore, jusqu’à quand ?

Alors, en cette veille de shabbat,  au lendemain de l’ouverture du Festival des Cultures Juives, ayons une pensée pour nos frères et sœurs du Sud d’Israël qui vont regarder vers le ciel et n’avoir comme musique que le bruit strident et angoissant des sirènes et des impacts du Dôme d’Acier.

Ce jour est un jour de plus qui montre que 2 Mondes s’affrontent : celui des amoureux de la culture, de l’échange, de la découverte, du Vivre ensemble, de la beauté et de la paix et de l’autre celui de l’obscurantisme, de la haine et des adorateurs de la mort. 

En cette veille de shabbat, espérons et prions de toutes nos forces afin de faire que notre vision du Monde triomphe et que l’union sacrée se fasse enfin et partout, pour éradiquer et éliminer les barbares.

 

Gil Taieb 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.