Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Alexandre Safran et les Juifs de Roumanie durant l'instauration du communisme, de Carol Iancu

26 Octobre 2017 | 136 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Jeudi 6 septembre s'est tenue la cérémonie d'échange des vœux entre les responsables de la Communauté juive, la Maire de Paris Anne Hidalgo et la présidente du Conseil régional d'Ile de France Valérie Pécresse.

Jeudi 26 juillet, j'ai écrit au Ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian afin de lui faire part de mon étonnement face à l'absence de mention d’Israël dans les déclarations du Quai d'Orsay suite à l'évacuation de casques blancs syriens.

Mercredi 25 juillet, j'ai adressé des courriers aux Présidents respectifs de la Fédération Française des Échecs et de la Fédération Française de Judo. L'objectif : mener à bien le combat pour l'égalité et contre la discrimination de toute nature.

Fausses rumeurs, photos ou vidéos truquées… les fausses informations, ou fake news, inondent le net. La désinformation va parfois plus loin, prenant la forme de théories à l’apparence scientifique.

Pages

Alexandre Safran et les Juifs de Roumanie durant l'instauration du communisme, de Carol Iancu*

Carol Iancu, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paul Valéry de Montpellier, est un grand spécialiste du judaïsme roumain. Les ouvrages qu’il a consacrés à ce sujet ne se comptent plus. Parmi eux, plusieurs concernent Alexandre Safran qui fut Grand rabbin de Roumanie de 1940 à 1947 avant de rejoindre Genève où il sera également Grand rabbin et où il est décédé en 2006.

C’est une véritable somme qui nous est proposée avec ce nouveau volume dont certains textes sont rédigés en anglais. L’auteur a pu consulter des documents inédits des archives américaines et britanniques datant des années 1944 à 1948. On pourra suivre les combats d’Alexandre Safran jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la situation des Juifs après l’instauration du régime communiste, le combat pour la défense des droits des Juifs de Roumanie ou encore l’attitude du Grand rabbin à l’égard du sionisme et de l’alyah, l’état de la communauté juive roumaine après le départ forcé de Roumanie d’Alexandre Safran. 120 documents et 90 articles ou extraits d’articles.

Des tableaux analytiques, des reproductions de documents rares, des index et des illustrations agrémentent cet ouvrage, certes très technique mais très intéressant.

 

Jean-Pierre Allali

(*) Documents inédits des archives diplomatiques américaines et britanniques. 1944-1948. Avant-propos d’Alexandre Zub. Éditions Universitaires. Alexandre Ioan Suza. Iasi. Roumanie. 2016. 564 pages.Carol Iancu, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paul Valéry de Montpellier, est un grand spécialiste du judaïsme roumain. Les ouvrages qu’il a consacrés à ce sujet ne se comptent plus. Parmi eux, plusieurs concernent Alexandre Safran qui fut Grand rabbin de Roumanie de 1940 à 1947 avant de rejoindre Genève où il sera également Grand rabbin et où il est décédé en 2006.

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.