Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - Les Juifs en France, vers un avenir incertain, par Alexandre Mostrel

05 Juin 2019 | 192 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Les jolies colonies de vacances... Il fait beau, il fait chaud, ça sent vraiment les vacances ! Cette semaine, nous vous proposons une série d'articles sur les mouvements de jeunesse juifs en France ! Aujourd'hui, découvrez le parcours d'une ancienne E.I. !

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

 

Dans le cadre du match de foot qui doit opposer le RC Strasbourg au Maccabi Haïfa FC, le Préfet de la Région Grand-Est a publié ce matin un arrêté inquiétant et profondément dérangeant. Je me suis entretenu avec le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l'Intérieur, et avec le Directeur de Cabinet du Préfet du Bas-Rhin. Un nouvel arrêté devrait être publié, supprimant notamment l'interdiction des drapeaux nationaux et des signes de soutien aux deux équipes.

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Découvrez ma lecture du livre de Ginette Kolinka, "Retour à Birkenau".

Pages

Antisémitisme

"Les juges d’instruction viennent enfin de rendre leur décision dans le meurtre barbare de Sarah Halimi, dans une ordonnance rendue le 12 juillet dernier. Elles estiment qu’il existe des "raisons plausibles" de penser que le discernement du suspect était "aboli" au moment des faits. Si elle est sans surprise, cette décision reste difficilement justifiable."

Ma réaction après l'annonce du report du vote de l'Assemblée nationale pour l'adoption de la définition de l'antisémitisme de l'IHRA. L'Assemblée nationale a également annoncé qu'avant d'être examinée, la proposition de résolution serait réécrite.

Dans cette éditorial, je m'exprime sur la décision du parquet de Paris de s'opposer à l'incarcération d'Alain Soral. Une décision que je juge inacceptable.

Le 34ème Dîner du Crif a eu lieu mercredi 20 février 2019

Pages

Les Juifs en France, vers un avenir incertain. Saga Séfarade, décennie 2006-2016, par Alexandre Mostrel*

Ce petit livre se veut une continuation de l’ouvrage du même auteur « Une saga séfarade » (1). En réalité, on passe de la description d’une histoire familiale entre 1925 et 2006 à un regard sur le monde et sur la situation des Juifs, de 2006 à nos jours. La plume est toujours alerte et acérée.

L’auteur rappelle l’ancrage millénaire du judaïsme en France et la contribution, au fil des siècles, de nombreux Juifs à l’épanouissement du pays. Comme le dit Manuel Vals : « Sans les Juifs, la France ne serait plus la France ».

Un sujet angoisse tout particulièrement Alexandre Mostrel : la résurgence de l’antisémitisme. Un antisémitisme d’un genre nouveau, la haine islamo-gauchiste. « Tous les Musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes, de vraies bêtes humaines qui commettent les attentats les plus sanglants et les décapitations aux cris de Allahu Akbar, sont des Musulmans qui se réclament du Coran quand ils commettent leurs forfaits ».

Autres thèmes abordés : le mythe de la double allégeance, le sionisme et l’antisionisme, le printemps arabe, les migrations, le rôle des médias, la comparaison entre réfugiés palestiniens et réfugiés juifs venus du monde arabo-musulman. « Les 900 000 Juifs expulsés, sans compensation, des pays arabes où ils habitèrent avant 1948, ne bénéficièrent pas de la manne financière de l’UNWRA ».

L’auteur ne manque pas de revenir à des questions plus personnelles : la famille, les voyages, les loisirs

Une forme de testament. « Je tire ma révérence. Adieu ! Chalom ! Bons baisers ! Et, non sans humour : « P.S. : La suite de mon feuilleton dans dix ans ? Lol… »

Sympathique et émouvant

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Z4. Novembre 2018. 96 pages. 14 €.

(1) LECTURES DE JEAN PIERRE ALLALI - UNE SAGA SÉFARADE, PAR ALEXANDRE MOSTREL

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.