Etudes du CRIF
|
Publié le 4 Avril 2012

Etudes du Crif n°15 : Les avenirs du peuple juif, par Raphaël Draï

Cela fait trop d'années que les Juifs de France ont mal des rires sarcastiques de Dieudonné, pauvre et piteux clown d'opérette. Cela fait trop d'années que, dans des forums, sur le Net et autres Facebook ou YouTube, on se gausse des Juifs. Quelle belle rigolade que voilà, que de boute-en-train et de si joyeux lurons qui rient et déversent leur haine !

Raphaël Draï nous invite à croire, à penser et à espérer

Ces dernières semaines, combien de manifestants ont arpenté les rues de nos villes ? Dans combien de manifestations a-t-on entendu les supporters du Hamas scander des slogans enflammés ? Hurler leur haine d'Israël, appelant à la destruction de l'État juif ? Combien ont-ils été à brandir outrageusement des panneaux avec des Étoiles de David ceintes de la croix gammée ? Combien, dans une sorte de danse macabre, ont-ils été à brûler des drapeaux israéliens ou à les fouler aux pieds ? Combien encore n'ont pu s'empêcher de hurler des « Mort aux Juifs » ? Combien aussi ont voulu marcher vers des synagogues, aux cris de « Mort à Israël », terrorisant ainsi les fidèles juifs qui s'y trouvaient ? Combien encore ont voulu en découdre avec les forces de l'ordre ?

Bien sûr, la plupart des manifestants ne se sont pas comportés ainsi, fort heureusement. Mais d'autres, ceux que je veux dénoncer ici, ont manifesté si bruyamment et avec une telle rage que j'ose dire qu'ils veulent probablement en découdre et importer insidieusement le conflit israélo-palestinien en France.

On crie ici et ça brûle là-bas, de l'autre côté de la Méditerranée. Le désespoir peut nous guetter tant nous sommes fatigués de voir, d'entendre la souffrance et de lire la mort. On n'éprouve plus que de la compassion ou du désespoir là où il faudrait croire en la paix, là où il faudrait tant espérer. Là, où il devrait être possible de voir Ismaël et Israël se retrouver en paix.

Quelle lumière pourrait nous éclairer, nous redonner confiance, et nous faire espérer en des jours meilleurs, en un avenir pacifié du peuple juif ?

Un avenir ou des avenirs ? Le texte que nous proposons ici a été rédigé avant le conflit entre Israël et le Hamas. Pour autant, il est d'une très grande richesse et d'une remarquable érudition. Raphaël Draï aborde toute cette question de la seule manière qui vaille : intellectuelle et analytique. Il se projette et questionne notre monde, le monde juif du dedans et dans sa relation avec les autres peuples monothéistes.

 

Raphaël Draï nous invite à croire, à penser et à espérer.

15

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.