Inscrivez-vous à la Newsletter du Crif! : Recevez chaque jour une synthèse de l'actualité vue par le CRIF!
Afficher
Masquer

Inscrivez-vous en quelques secondes à la Newsletter du CRIF et recevez gratuitement chaque jour une revue de presse et des commentaires sur l'actualité préparés par le CRIF.

E-mail:

 

A l'issue de votre inscription, un e-mail de confirmation vous sera adressé.

Editorial du président
Publié le 20 Novembre 2012

AVANT LA MANIFESTATION

Une réunion exceptionnelle  des représentants de l'ensemble des organisations juives a eu lieu hier soir au CRIF. Je tiens à témoigner mon admiration pour le sentiment d'unité qui s'y est exprimé et je veux féliciter ceux qui y ont contribué, en particulier les organisateurs de la manifestation annulée du jeudi 22 novembre. Cette dernière s'est, à l'origine, bâtie sur l'enthousiasme efficace d'un groupe de jeunes, rompus aux techniques modernes de communication en ligne. Nous espérons que leur engagement militant n'en est qu'à ses débuts. Nous avons besoin d'eux.

« . Ce sont les amis d'Israël qui viendront ce soir dans leur globalité et dans leur unité »

Cet esprit unitaire  montre que quand la situation est difficile, quand Israël doit se défendre, nous savons tous nous retrouver. Et la situation est la même en Israël, où au-delà des individualités d'opinion, caractéristique parfois insupportable, mais probablement indispensable à la survie du peuple juif, le consensus existe au moment des décisions existentielles.

 

J'espère que ceux qui ont été contactés viendront physiquement apporter au cours de cette manifestation leur soutien à Israël, quels que soient les problèmes de l'horaire, quelle que soit la durée du transport, quelles que soient les surprises éventuelles de la pluie. J'espère que ceux qui viennent de loin pourront trouver des solutions collectives; qu'ils nous en fassent part au Crif. Nul n'ignore la difficulté des déplacements en cette heure et en ces lieux, mais ceux qui feront après-coup des commentaires sur la manifestation alors qu'ils n'auront pas jugé utile de faire un effort pour venir  devront se poser des questions à eux-mêmes.

 

Un dernier point: il a été considéré au cours de notre réunion d'hier soir qu'il valait mieux qu'il n'y ait pas de calicots, de drapeaux ou de banderoles identifiant les organisations. Ce sont les amis d'Israël qui viendront ce soir dans leur globalité et dans leur unité.

 

À ce soir.

 

Richard Prasquier

Président du CRIF

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.