Editorial du président
|
Publié le 13 Novembre 2012

La France honore un antisioniste professionnel : Michel Warschawski

Voici une nouvelle particulièrement consternante et même scandaleuse. Michel Warschawski, figure de l’extrême gauche israélienne et inlassable pourfendeur d’Israël, se verra remettre, le 10 décembre 2012, à Paris, le prix des Droits de l’Homme de la République Française (2012), par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Ce prix, créé en 1988, est destiné à récompenser des actions individuelles ou de terrain, sans considération de nationalité ou de frontières, menées en France ou à l’étranger. Michel Warschawski préside le Centre d’Information Alternative (AIC) de Jérusalem, constitué en 1984 et dont le projet est éminemment politique. 

Richard Prasquier

Michel Warschawski, figure de l’extrême gauche israélienne et inlassable pourfendeur d’Israël, se verra remettre, le 10 décembre 2012, à Paris, le prix des Droits de l’Homme de la République Française

De quoi s’agit-il ?

 

Cela fait des décennies que Michel Warschawski se dévoue pour la cause palestinienne, il ne ménage ni son temps, ni ses efforts. Parallèlement, il répand les pires calomnies sur l’Etat d’Israël qu’il délégitime en toutes occasions. Aussi loin que nous remontons, nous trouverons une importante collection de propos particulièrement sévères et violents pour accuser Israël de toutes les vilenies, de tous les crimes. Dernier exemple en date, cette interview qu’il a accordée le 6 novembre 2012 à un journal militant d’information alternative sur le Net (1). A cette occasion, Warschawski déclare qu’Israël « a besoin d’un ennemi » et qu’il « doit être en état de guerre permanent. Sans beaucoup d’exagération, Israël n’existe que par la guerre. Israël n’est soutenu par les États-Unis (3,5 milliards $ par an) que parce qu’il joue un rôle militaire dans la région. La pire catastrophe qui puisse arriver à Israël, c’est qu’il n’y ait pas de guerre, qu’il n’y ait pas d’ennemi, pas de menace ». Il prétend un peu plus loin qu’Ahmadinejad ne se bat pas contre Israël mais qu’il veut assoir la place de l’Iran comme puissance incontournable dans la région. « L’ennemi d’Ahmadinejad, le vrai conflit n’est pas du tout avec Israël, mais c’est avec l’Arabie Saoudite et les pays du Golfe », déclare-t-il.

 

Si Michel Warschawski n’était pas un militant pour lequel la cause prime sur la vérité, on le traiterait de fieffé ignorant pour avoir colporté de pareilles illusions sur l’Iran des Mollahs. Mais, insinuer qu’Israël ne vit que par la guerre, donc pour la guerre, c’est une diabolisation ignominieuse.

 

La haine d’Israël ne devrait pas être un viatique pour les Droits de l’Homme.

 

Richard Prasquier

 

Note :

(1)   http://www.legrandsoir.info/michel-warschawski-israel-n-existe-que-par-l...

Nos réseaux sociaux en direct

The anti-Israel protesters’ actions inside Council Chambers reflect exactly what they try to do to pro-Israel students on far too many college campuses.

#Actu - Les Juifs de France en plein doute

Ce dimanche le journal télévisé de France 2 a consacré son reportage «13h15 le dimanche» au climat actuel de d’antisémitisme en France et à communauté juive qui est l’une des principales cibles du terrorisme islamique.

Depuis 10 ans la montée de l’antisémitisme ne fait que se confirmer à travers des actes abominables perpétrés contre des synagogues, des écoles confessionnelles, des commerces casher où contre des hommes portant la kippa.
Fait aggravant : la banalisation de la haine antisémite qui se propage sur les réseaux sociaux avec une facilité effroyable.

Pour voir ce reportage FRANCE 2 : http://bit.ly/2cZABHb

The DLD Tel Aviv Conference is Israel’s largest high-tech gathering. NoCamels has sifted through the packed schedule to provide you with the ultimate guide.

Dans une vidéo, une actrice accuse Habima d'avoir un rôle central dans l'occupation israélienne - Israël, Norvège, théâtre, Habima

#CommuniquéDePresse :

Disparition du Grand rabbin Joseph Sitruk

Le CRIF a appris avec une très grande tristesse la disparition du grand rabbin Joseph Sitruk.

Il laissera une empreinte très profonde dans l'histoire et la vie du judaïsme français.

Joseph Sitruk était une autorité morale et spirituelle qui forçait le respect et l'admiration de tous.

Il œuvrait chaque jour à l'enseignement et la diffusion du judaïsme.

Joseph Sitruk est et restera une figure exemplaire pour les Juifs de France qui conserveront l'image d'un homme courageux, fidèle à ses convictions et d'une générosité exceptionnelle.

http://www.crif.org/fr/communiquedepresse/communiquedepresse-disparition...

IsraelValley : Votre rendez-vous sur l’économie d’Israël : high-tech, finance, industrie, emploi

Palestinian editor-in-chief of academic journal refuses to collaborate with Technion doctoral student who wouldn’t condemn 'ongoing violation of human rights in Palestine.'

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.