Editorial du président
|
Publié le 13 Novembre 2012

La France honore un antisioniste professionnel : Michel Warschawski

Voici une nouvelle particulièrement consternante et même scandaleuse. Michel Warschawski, figure de l’extrême gauche israélienne et inlassable pourfendeur d’Israël, se verra remettre, le 10 décembre 2012, à Paris, le prix des Droits de l’Homme de la République Française (2012), par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Ce prix, créé en 1988, est destiné à récompenser des actions individuelles ou de terrain, sans considération de nationalité ou de frontières, menées en France ou à l’étranger. Michel Warschawski préside le Centre d’Information Alternative (AIC) de Jérusalem, constitué en 1984 et dont le projet est éminemment politique. 

Richard Prasquier

« Michel Warschawski, figure de l’extrême gauche israélienne et inlassable pourfendeur d’Israël, se verra remettre, le 10 décembre 2012, à Paris, le prix des Droits de l’Homme de la République Française »

De quoi s’agit-il ?

 

Cela fait des décennies que Michel Warschawski se dévoue pour la cause palestinienne, il ne ménage ni son temps, ni ses efforts. Parallèlement, il répand les pires calomnies sur l’Etat d’Israël qu’il délégitime en toutes occasions. Aussi loin que nous remontons, nous trouverons une importante collection de propos particulièrement sévères et violents pour accuser Israël de toutes les vilenies, de tous les crimes. Dernier exemple en date, cette interview qu’il a accordée le 6 novembre 2012 à un journal militant d’information alternative sur le Net (1). A cette occasion, Warschawski déclare qu’Israël « a besoin d’un ennemi » et qu’il « doit être en état de guerre permanent. Sans beaucoup d’exagération, Israël n’existe que par la guerre. Israël n’est soutenu par les États-Unis (3,5 milliards $ par an) que parce qu’il joue un rôle militaire dans la région. La pire catastrophe qui puisse arriver à Israël, c’est qu’il n’y ait pas de guerre, qu’il n’y ait pas d’ennemi, pas de menace ». Il prétend un peu plus loin qu’Ahmadinejad ne se bat pas contre Israël mais qu’il veut assoir la place de l’Iran comme puissance incontournable dans la région. « L’ennemi d’Ahmadinejad, le vrai conflit n’est pas du tout avec Israël, mais c’est avec l’Arabie Saoudite et les pays du Golfe », déclare-t-il.

 

Si Michel Warschawski n’était pas un militant pour lequel la cause prime sur la vérité, on le traiterait de fieffé ignorant pour avoir colporté de pareilles illusions sur l’Iran des Mollahs. Mais, insinuer qu’Israël ne vit que par la guerre, donc pour la guerre, c’est une diabolisation ignominieuse.

 

La haine d’Israël ne devrait pas être un viatique pour les Droits de l’Homme.

 

Richard Prasquier

 

Note :

(1)   http://www.legrandsoir.info/michel-warschawski-israel-n-existe-que-par-l...

Nos réseaux sociaux en direct

Vous le reconnaissez ? Le militant qui a agressé verbalement le ministre Emmanuel Macron est en fait un militant Comité BDS France 30 : Actions sur Nimes pour la Palestine. Qui cela étonne encore ?
#StopBoycott

Georges Fenech était l'invité de Paris/Jaffa - Paris/Jaffa, Georges Fenech

#Actu / #StopBoycott - Pour les boycotteurs anti-israéliens, l'Etat d'Israël est une "colonie" de par son existence-même, peu importe ses frontières. PARTAGEZ pour dénoncer leur haine !

- Avec Stop Boycott

Aaaand...we're on! The first international summit against BDS is starting now, at the UN headquarters in New York. Join us live: http://fal.cn/StopBDS

#ACTU - Vous souhaitez être informés quotidiennement sur l'actualité française, israélienne et internationale ? Pour cela, adhérez dès maintenant à la newsletter du CRIF en vous inscrivant ici : http://bit.ly/1XM7yEN.

275 interested · 134 going

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

Le député de l'Essonne Malek Boutih était l'invité des Amis du Crif le 19 mai 2016 Partie 2/3 : https://youtu.be/ugsIU15dVNk Partie 3/3 : https://youtu.be/xY...

Le fabriquant de masque de ski interactif concourra contre d’autres innovateurs pendant une compétition de start-ups avant les jeux d’été

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.