Editorial du président
|
Publié le 12 Avril 2013

Quelques remarques après le retrait du Grand Rabbin de France

 

Je me suis déjà exprimé sur les événements récents de l'"affaire" Bernheim, qui  nous bouleverse à de nombreux titres, et je ne vais pas y revenir dans le détail. On trouvera dans ce journal  le communiqué que le CRIF a fait paraître, ainsi que plusieurs articles sur ce sujet. Nous pensons que la solution qui résulte de la réunion avec le Conseil extraordinaire du Consistoire Central est la plus sage possible.

 

Je voudrais apporter deux précisions et mises en garde :

 

1° Il ne faut pas a priori considérer que les enquêtes qui ont abouti à la révélation  des plagiats sont une forme d’inquisition. Nous n'avons pas d'élément caractérisant une volonté de nuire. Ces recherches sont parfaitement légitimes et les sites qui en sont à l’origine des découvertes, de niveau universitaire pour la plupart, défendent un droit de l’homme trop facilement violé, celui de la propriété intellectuelle. Dans le futur, des excès surviendront probablement quand on discutera sur un texte de création de l’originalité de l’auteur par rapport à ses sources, car entre imprégnation et imitation les nuances sont parfois ténues, mais il n’y pas de discussion dans le cas présent: la réalité des faits de plagiat est avérée, évidente et d’ailleurs reconnue.

 

2° De la même façon, il n’y a pas d’argument pour accuser un quelconque « lobby » hostile aux positions exprimées par rapport au mariage homosexuel. Que ces révélations aient été du pain bénit (l’expression n’est peut-être pas très heureuse…) pour ceux qui n’étaient pas d’accord avec le Grand Rabbin Bernheim à ce sujet est vraisemblable. Qu’ils en aient profité, c’est sûr et c’est en quelque sorte de bonne guerre. Mais l’historique des faits est sans appel. Il n’y a eu ni cabale, ni curée.

 

Il y a une histoire humaine. Dans son labyrinthe d’ombre et de lumière, si la vérité doit être notre fil d’Ariane, l’amitié ne doit pas être oubliée.

 

Richard Prasquier

Président du CRIF

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.