Actualités
|
Publié le 18 Janvier 2021

We Remember - Les survivants de la Shoah ont découvert leurs portraits à l’UNESCO

Actuellement à l'UNESCO, pour une durée d'un mois, 200 portraits de survivants de la Shoah sont exposés. Parmi eux, ceux de Ginette Kolinka, Yvette Lévy, Rachel Jedinak et Elie Buzyn. Hier, ils ont découvert leurs portraits grandeur nature !

Aujourd’hui débute l’exposition photos « Lest We Forget » au siège de l’UNESCO, à Paris. Plus de 200 portraits de survivants de la Shoah en grand format sont affichées dans les espaces publics du bâtiment de l'UNESCO, ainsi que sur les grilles qui entourent le bâtiment.

Des portraits de survivants autrichiens, allemands, polonais ou encore américains y sont exposés. Parmi eux, quatre survivants de la Shoah français.

Ginette Kolinka, Yvette Lévy, Rachel Jedinak et Elie Buzyn ont accepté de participer à ce projet et de se faire photographier par le photographe germano-italien Luigi Toscano.

 

Tout a commencé il y a quelques semaines, au mois de décembre 2020. Nous avons accompagné Luigi Toscano à la rencontre de ces survivants français, chez eux, pour une séance photo et pour recueillir leurs témoignages.

Le Crif, partenaire de ce projet, a joué le rôle d’intermédiaire entre le photographe Luigi Toscano, l’UNESCO, et les rescapés de la Shoah.

Yvette, Ginette, Elie et Rachel nous ont donc reçu chez eux, où nous avons passé d’agréables moments en leur compagnie. Tous étaient très excités à l'idée de participer à ce projet.

De ces belles rencontres, nous garderons en mémoire l’hospitalité d’Yvette, l’humour de Ginette, le franc-parler d’Elie et la sensibilité de Rachel.

 

Hier, dimanche 17 janvier 2021, Ginette, Yvette, Rachel et Elie se sont rendus à l’UNESCO afin de découvrir leurs portraits.

C’est avec émotion qu’ils se sont vus pour la première en grand format. Ils ont ri de l'immensité de la photographie, de découvrir leur visage en grandeur nature, avec autant de détails apparants. 

Aux questions : Qu'en pensez-vous ? Cela vous paraît-il ressemblant ?, Rachel a répondu : "Ah oui oui, c'est bien moi, je me reconnais. Bien que ce soit surprenant de voir son visage en si grand format". Ginette, au grand sens de l'humour a déclaré : "Oui c'est ressemblant, mais je ne me vois pas aussi vieille quand je me regarde dans le miroir !"

Au-delà, ils sont surtout impressionés que ces portraits voyagent à travers le monde, racontant des histoires, délivrant des messages. 

Car derrière chacun de ces portraits, il y a avant tout une histoire, un destin et un message. S’ils ont accepté de se faire photographier à l’occasion de cette exposition, c’est avant tout par devoir de mémoire. 

 

Depuis des années, tous témoignent inlassablement dans les écoles à travers le pays, ils accompagnent également des voyages de mémoire en Pologne.

Il y a tout juste un an, le 12 janvier 2020, Ginette Kolinka accompagnait le voyage de la mémoire organisé par le Crif à Auschwitz-Birkenau. Quelques jours après, le lundi 20 janvier 2020, c’est Elie Buzyn qui était reçu aux Amis du Crif pour une conférence exceptionnelle. Yvette Lévy est membre de la Commission du Souvenir du Crif. Rachel Jedinak a été élevée cette année au grade d'Officier de la Légion d'Honneur.

Des moments uniques qui se raréfient.

Ensemble, souvenons-nous du passé, n'oublions jamais.

 

Découvrez cette incroyable exposition jusqu'au 12 février 2021, sur les grilles du siège de l'UNESCO à Paris.

REJOIGNEZ LA CAMPAGNE EN MÉMOIRE DES VICTIMES DE LA SHOAH

 

Le Crif vous propose aussi :

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.