Lu dans la presse
|
Publié le 16 Mars 2020

France/Mémoire - Émotion après des tags sur les colonnes du mémorial du génocide arménien à Lyon

Lors d’une manifestation dans la capitale des Gaules samedi, des individus ont inscrit des messages anarchistes et contre le président de la République lors d’une manifestation. L’ambassade d’Arménie a condamné dimanche cet acte. Le Crif condamne également ces actes odieux.

Publié le 15 mars dans Ouest-France

Le Conseil de coordination des organisations arméniennes en France (CCAF) a condamné dimanche 15 mars 2020 la profanation du mémorial du génocide arménien, situé dans le centre-ville de Lyon, par des individus qui ont tagué samedi sur le monument des slogans anarchistes et anti-Macron.

Le maître de conférences Paul Chopelin a diffusé sur Twitter des photographies des tags sur les colonnes

L’ambassade d’Arménie « condamne avec fermeté l’acte »

Ce nouvel acte de vandalisme contre un monument érigé à la mémoire des 1 500 000 Arméniens assassinés par le gouvernement ‘Jeunes turcs’ constitue une grave offense à l’égard des victimes ainsi que de l’humanité qui a été touchée dans son essence même par ce crime, estime le CCAF dans un communiqué.

Le CCAF demande aux autorités de retrouver les auteurs de ces dégradations et d’établir une surveillance susceptible de prévenir toute récidive, poursuit le CCAF.

Sur Twitter, l’ambassade d’Arménie en France a dit « condamner avec fermeté l’acte de vandalisme contre le mémorial du génocide arménien à Lyon. »

Proche de la place Bellecour à Lyon

Le mémorial du génocide arménien, monument composé de 36 colonnes sur lesquelles sont gravés des poèmes de Gostan Zarian et situé en plein cœur de la ville à proximité de la place Bellecour, a été vandalisé au cours des derniers jours et portait dimanche des slogans anarchistes d’extrême gauche et anti-Macron.

Le parquet de Lyon n’avait pas confirmé à 18 h l’ouverture d’une enquête sur ces dégradations.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.