Lu dans la presse
|
Publié le 21 Janvier 2019

Justice/StopBoycott - Comptes pro-BDS sur la plateforme Hello Asso : le Crif ferme son compte

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a récemment fermé son compte Hello Asso, expliquant que la plateforme avait refusé de fermer les comptes de groupes pro-boycott et ne respectait donc pas la législation française à ce sujet.
Publié le 15 janvier dans The Jerusalem Post
 
Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a porté un coup sévère au mouvement français BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) en fermant son compte avec le service de paiement en ligne Hello Asso, devenu une institution de collecte de fonds de choix pour de nombreuses organisations pro-boycott En France.
 
Robert Ejnes, Directeur exécutif du Conseil des institutions juives de France, a déclaré au Jerusalem Post  : "Nous sommes en effet intervenus auprès de la direction de Hello Asso pour demander la fermeture des comptes BDS, à la suite de l'action de PayPal dans ce sens. Ils ont refusé et ont communiqué leur décision de considérer le BDS comme une forme de liberté d'expression. Nous avons donc décidé de fermer notre compte et d'utiliser désormais les services de PayPal. "
 
Le service PayPal, lui, a déjà fermé cinq comptes d’organisations BDS françaises, s'accordant ainsi avec la législation française qui interdit le boycott d'Israël.
 
La France possède l'une des lois anti-boycott les plus robustes d'Europe, la loi Lellouche, qui interdit la discrimination fondée sur l'origine nationale et qui a été appliquée aux cas de BDS.
 
Après la fermeture des comptes par PayPal des groupes pro-BDS de l'Union française juive pour la paix et de Campagne BDS France, ces entités sont passées à Hello Asso pour collecter des dons.
 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.