Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean-Pierre Allali - Athènes, Rome, Jérusalem. Aux sources des langues européennes, par Bruno Dray

13 Février 2024 | 61 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Chronique de Bruno Halioua, diffusée sur Radio J, lundi 12 février à 9h20.

Pages

Israël

Chronique de Bruno Halioua, diffusée sur Radio J, lundi 12 février à 9h20.

Pages

Opinion

Pages

Athènes, Rome, Jérusalem. Aux sources des langues européennes, par Bruno Dray (*)

 

Véritablement passionné par les langues et, surtout, par leur rapport à l’hébreu, Bruno Dray, dans ce nouvel ouvrage, reprend, en les enrichissants, les attendus de ses précédents livres : « Sur les pas de Babel » (2002), « Les trésors étymologiques de la Bible » (2005), « Les racines bibliques des langues occidentales » (2013) ou encore « Ce que les langues européennes doivent à l’hébreu » (2016). C’est ainsi qu’il analyse les origines de plusieurs centaines de vocables français, allemands, anglais, espagnols, italiens et russes. Les exemples se suivent et s’enchaînent sans ordre apparent, étonnant constamment le lecteur qui ne manque pas de se dire: « Bon sang, mais c’est bien sûr ! ». Quelques exemples tirés de ce florilège : La délicieuse GROSEILLE qui renvoie à l’hébreu « Meqourzal » (Crépu). Et le PÈZE qui fait penser à « Paz », l’or, FAROUCHE vient de l’hébreu : « Paroua ». La KIPPA, elle, n’est pas loin du KÉPI et le BÉDOIN fait penser à BEDIDOUT (Solitude). Le MIDRACH hébraïque, maison d’études correspond parfaitement à la MEDERSA, établissement d’enseignement religieux musulman. Le GHETTO, qui sépare, fait penser au GUET, symbole du divorce. Dans AURORE, comment ne pas voir et entendre OR (Lumière) La ville de Saint-Nazaire est associée au Nazir (Consacré) et le verbe anglais TO CALL à la voix hébraïque : Qol. Quant à l’expression DARE-DARE, elle fait penser à DROR (Liberté en hébreu).

Plusieurs textes complètent cet étonnant recueil : « Quelques réflexions personnelles sur l’absurdité de l’antisémitisme » qui met en avant la résurrection de l’Israël moderne après des millénaires d’exil du peuple juif, « Mon témoignage bouleversant contre l’antisémitisme », où la figure des parents disparus est brossée avec un amour filial infini, un poème, « Le verger des oliviers », « Et nous vîmes Jérusalem… », récit d’un touriste émerveillé par la Ville sainte et un discours prononcé en mars 2023 à la synagogue d’Antibes-Juan-les-Pins.

Plusieurs photographies agrémentent ce livre pour le moins original. 

 

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions David Reinharc. Préface de Moshe Atlan. Mai 2023. 206 pages. 20 €.

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -