Le billet de Samuel Lejoyeux - La Sorbonne Nouvelle n’est pas tombée sous la pression d’une poignée d’antisémites !

08 Avril 2024 | 171 vue(s)
Catégorie(s) :
France

À l'occasion des 80 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), les membres du Crif ont été reçus à l'Élysée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et Madame Brigitte Macron, lundi 18 mars 2024. Le Président du Crif, Yonathan Arfi, a prononcé un discours à cette occasion. 

Pages

Actualité

Pages

Opinion

Pages

Malgré les pressions, malgré une tentative de blocus antisémite, nous avons pu, grâce au soutien sans faille de l’administration et du Président Daniel Mouchard, faire entendre les voix des femmes israéliennes et iraniennes victimes de l’islamisme.

 

Jeudi 4 avril, à l’Universite Paris 3 Sorbonne Nouvelle, l’Union des Étudiants juifs de France (UEJF) organisait une conférence sur les droits des femmes bafoués en Iran et le 7 octobre en Israël par le Hamas.  

 

Rien que la publication de l’événement sur les groupes de promotion a valu aux responsables de la section de l’UEJF des salves d’insultes, et, sur place, une quinzaine d’étudiants sont venus tenter de bloquer le campus avec une banderole « sionistes hors de la fac », et nous insultant de « fascistes ».

 

 

 

Face cette haine débridée, aussi bien verbale que physique, nous n’avons pas cédé, et grâce à la détermination de l’administration de l’Université, qui a fait débloquer le campus, la conférence a pu se tenir. Les voix des femmes israéliennes et iraniennes ont pu être entendues par une centaine d’étudiants rassemblés dans l’amphithéâtre.

 

Merci aux intervenantes d’avoir porté ces paroles. Bravo aux militants de l’UEJF Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Et bravo à l’administration et à la Présidence de l’Université qui n’a pas tremblé face aux menaces, à affronté les bloqueurs et n’a pas hésité à faire intervenir les forces de l’ordre.

 

Nous n’avons pas peur de ces propagateurs de haine. Nous continuerons à faire entendre une voix juive, universaliste et républicaine sur les campus. Partagez ce message pour nous soutenir.

 

Samuel Lejoyeux, Président de l’UEJF