Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

"Dilections polétiques" Essai politico-poétique Par Yaïr Biran

19 Janvier 2017 | 43 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité
Le 10 janvier 2023, Yonathan Arfi, Président du Crif, s'est rendu à la cérémonie en hommage aux victimes de la rafle de Libourne du 10 janvier 1944. Il a prononcé un discours dans la cour de l'école Myriam Errera, arrêtée à Libourne et déportée sans retour à Auschwitz-Birkeneau, en présence notamment de Josette Mélinon, rescapée et cousine de Myriam Errera.  
 

La 12ème Convention nationale du Crif a eu lieu hier, dimanche 4 décembre, à la Maison de la Chimie. Les nombreux ateliers, tables-rondes et conférences de la journée se sont articulés autour du thème "La France dans tous ses états". Aujourd'hui, découvrez un des temps forts de la plénière de clôture : le discours de Yonathan Arfi, Président du Crif.

Pages

Recension de lecture 

Le livre que nous propose Yaï Biran appartient indubitablement à la catégorie des « mélanges ». Avec habileté, l’auteur passe d’un sujet à un autre, changeant brusquement, quand il le juge utile, de thème comme de style. Après une petite pique sur la poésie qu’il déclare ne pas connaître et qui, sans revenir, « se retire comme la mer se retire », et une évocation du soleil, « tout ce qu’il y a de majestueux en notre Monde », il se lance dans étude très fouillée et très intéressante sur le kibboutz, « qui a tellement étonné le monde, a suscité l’admiration et aussi provoqué des critiques et des attaques virulentes . »

Après des réflexions sur la vie d’artiste, place à la philosophie avec « Être juif aujourd’hui », « Être juif et moche », « Écrire en langue française et vivre en Israël » puis à la poésie avec une série de textes.

Un très intéressant développement est consacré aux langues juives, un autre au désert. Et, au moment où on l’attend le moins, une pièce de théâtre, drame en un acte avec mime intitulé « Mahomet ». Un nouvel ensemble de poésies clôt cet ensemble original parfois déconcertant. Á découvrir !

 

Jean-Pierre Allali

 

(*) Éditions  Joseph Ouaknine. 2016. 144 pages. 17 €