Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lecture de Jean-Pierre Allali - L'aube obscure du 21ème siècle, de Nidra Poller

28 Novembre 2018 | 141 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Pages

Actualité

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Pages

Antisémitisme

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a 78 ans, le 7 juin 1942, la législation instaurant l'étoile jaune était mise en place. Cette semaine, à cette occasion, nous vous proposons 4 articles sur la façon dont Serge Gainsbourg, Jean Ferrat, Sacha Distel et Marcel Gotlib ont vécu le port de l'étoile jaune.

Ces articles sont proposés par Bruno Halioua, dans le cadre de la publication  de son livre «Leur Seconde Guerre Mondiale», (à paraître édition Buchet Chastel en octobre 2020). Dans ce livre, il s'intéresse à la façon dont certaines personnes célèbres ont vécu les événements marquants de la Seconde Guerre Mondiale. 

Dimanche 12 janvier 2020, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. À l'issue de cette journée, je me suis exprimé devant les participants. Voici les quelques mots prononcés.

 

 

Pages

Opinion

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires ! 

Bienvenue sur le blog La Chronique (pas tès casher) de Raphaela ! Sur ce blog, Raphaela vous propose ses billets d'humeur sur tout ce qui l'entoure, l'émeut, la touche, la fait rire et la révolte. Et elle a des choses à vous dire...

Pages

 L'aube obscure du 21ème siècle, de Nidra Poller*

Juive américaine installée à Paris depuis 1972, Nidra Poller est l’auteur de plusieurs livres. Dans son dernier ouvrage, elle reprend les notes de son carnet de route, notes écrites entre 2000 et 2017.

Nidra Poller ne le cache pas : elle est exaspérée. Exaspérée par la violence antisémite, exaspérée par la montée de l’islamisme, exaspérée par une certaine détestation sans fondement de l’Etat d’Israël.

Le « cahier d’une honnête citoyenne » commence par l’Intifada Al-Aqsa en septembre-octobre 2000 et s’achève en 2017 avec, notamment, l’assassinat de Sarah Halimi. La dernière phrase du livre est, d’ailleurs, ainsi libellée : « Nous ne savons toujours pas si Kobili Traoré sera jugé pour son crime ».

Nidra Poller n’a pas sa langue dans sa poche et ne mâche pas ses mots. Ainsi à propos de l’argument généralement admis d’une Jérusalem trois fois sainte : « Les trois monothéismes ne sont pas nés de la cuisse de Jupiter en triplés simultanés, égaux en droit d’aînesse. C’est le judaïsme qui a investi Jérusalem d’une sens éternel que ni les peuples d’avant ni les peuples d’après n’ont pu déloger ». Ou encore, à propos des attentats répétitifs perpétrés par des Palestiniens : « Accusez les Israéliens de tout ce qu’on voudra, on n’arrivera jamais à soustraire les Palestiniens de la responsabilité de leur propre destin. Aucune attitude, aucune injustice, aucune politique, aucun conflit ne peut expliquer , je dis bien expliquer, le meurtre d’enfants dans leur lit ».

« Qui pourra taire le silence assourdissant de nos enfants, de nos parents arrachés du sein de la vie par la cruauté incarnée ? »

En un mot comme en cent, « Israël criminel », c’est « l’expression de base du cerveau reptilien ».

Une idée d’action de l’auteur paraît incroyable quand on connaît la récente actualité de l’utilisation de cerfs-volants incendiaires par les terroristes de Gaza. « Chaque Israélien devrait envoyer de l’autre côté du haut mur au moins cinq cerfs-volants. Des colombes bien entendu, mais pourquoi pas des poissons rouges, des papillons, des nœuds en dentelle rose, des sandwichs de falafel en soie peinte, des téléphones portables gonflables en PVC… » « Trois jours plus tard vous recommencerez. Cette fois-ci avec des ballons. De toutes les formes et multiples couleurs ». On sait de quelle manière les Palestiniens ont eu, eux-aussi, cette idée !

« Ce qui se joue au Proche-Orient, nous dit l’auteure, c’est la conquête djihadiste du 21ème siècle tenue en échec par un pays juif souverain qui refuse les conseils suicidaires prodigués par un ancien régime prénommé « la communauté internationale » ».

A découvrir sans tarder.

Jean-Pierre Allali

(*) Editions Autorship. U.S.A. Février 2018. 212 pages.

 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.