Nicole Bornstein

Présidente du Crif Auvergne Rhône-Alpes

Blog du Crif - Hommage à Serge Hajdenberg : Pour Serge

16 Mars 2021 | 32 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Portrait de Stéphanie Dassa
Hommage à Claude Hampel
|
14 Novembre 2016
Catégorie : France

« Il y eut un soir et il y eut un matin » Genèse1 : 5

Comme chaque année, l'association ASI/Keren Or que je préside, distribue des lunettes de vue en Israël aux plus démunis. Cette année l'opération s'est déroulée dans la ville de LOD.

En 2005, le fait religieux envahissait peu à peu et dans la confrontation, les cours de récréation. L’agitation religieuse commençait à provoquer des dégâts dont nous payons le prix lourd aujourd’hui.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Une stèle en mémoire des victimes de la Shoah qui n’ont pas de sépulture, "ni ici, ni ailleurs", a été inaugurée dans le cimetière parisien de Bagneux.
Une cérémonie solennelle - et sous haute sécurité - qui, à Bagneux, dix ans après la mort d’Ilan Halimi, séquestré et torturé dans la cité de la Pierre-Plate parce qu’il était juif, était d’autant plus symbolique.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

Le Times of Israel a repris ma critique de la comparaison musulmans de France - juifs pendant la Shoah.

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Aux côtés de Bruno Valentin, prêtre du diocèse de Versailles et Ahmet Ogras, vice-président du CFCM sur le plateau de BFM TV, j'ai réaffirmé mon sentiment d'horreur face à cet acte barbare qui s'est passé ce matin.

 

Les vidéos de la mort, par Marc Knobel
|
21 Juillet 2016
Catégorie : France

Dans quel monde vivons-nous et de quelle inhumanité est faite le monde ?

Retour sur le déchaînement de haines antisémites qui s’est produit l’été 2014, en France.

Pages

Actualité

La première djihadiste française capturée à Mossoul par les forces irakiennes en juillet 2017, Mélina Boughedir, a été condamnée, lundi 19 février, à sept mois de prison pour l’entrée illégale en Irak. La cour pénale de Bagdad a ordonné la remise en liberté et l’expulsion en France de la jeune femme de 27 ans, sa peine étant couverte par sa détention préventive, rapporte Le Monde du 19 février. Qui sont ces femmes désintégrées, déstructurées et aveuglées par la propagande développée par les djihadistes et qui ont été des proies faciles. C'est ainsi qu'elles se sont déshumanisées et ont participé à cette orgie barbare et moyenâgeuse qu’est le djihadisme.

En tant que lecteur de la newsletter du Crif, bénéficiez d'un tarif préférentiel ! La place à 15 euros au lieu de 20 euros. Réservations par téléphone : 01 43 27 88 61 avec le code CRIF           

"On s'est dit au-revoir. C'était un au-revoir mais qu'y avait-il derrière cet au-revoir ?"

Dans leur numéro de janvier, le magazine Youpi, destiné aux enfants de 5 à 8 ans, a clairement laissé entendre à ses jeunes lecteurs qu' "Israel n'était pas un vrai pays".

"Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe…"
 

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

Portrait de Gil Taïeb
Nous sommes debout
|
03 Avril 2017
Catégorie : France, Actualité, Opinion

Samedi 1er avril place du Châtelet se sont réunies une centaine de membres du Collectif Boycott Israël

Pages

Serge, un Ami

Serge un Ami avec un grand A

Serge notre Ami , celui que l'on ne veut pas partager, celui qui est de l'ordre de l'intime, au plus  profond..

Serge qui nous manque, tellement !

Comment parler de toi quand dès ton dernier souffle rendu, une pluie d'éloges, un déluge de  louanges tous si mérités, si justes et à la mesure de ton parcours s'est déversé de toutes parts...  les discours, les écrits dans les media, les émissions à la radio, les réseaux sociaux ...et j'en  passe !

Pour moi, ton dernier souffle rendu m'a coupé le souffle !

Sidérée, tout était noué dans ma gorge, dans ma mémoire, dans mon cœur et moi, femme de  discours pour le Crif Auvergne Rhône-Alpes, femme de textes et de communiqués, je ne pouvais rien dire, rien écrire tant l'émotion me submergeait.

Pourtant, moi aussi j'aurais voulu, la première, dire tout cela aux amis de Lyon, aux membres et amis du Crif Auvergne Rhône-Alpes, à tous ceux de nos coreligionnaires qui, via Radio Judaïca Lyon,  écoutaient tes chroniques et tes interviews, et à tous ceux qui t'ont connu à Lyon, car si tu n'y  manquais aucune occasion privée importante pour nous … occasions bonnes ou mauvaises, que  l'on ne partage qu' avec les vrais amis, il y avait aussi celles du militantisme par lequel nous  nous sommes connus et qui, depuis plus de 55 ans, nous ont portés ensemble.

Tu nous as souvent montré le chemin et nous t'avons suivi, et accompagné partout ou presque ! Bien sûr en Israël, mais en Amérique, et même, professionnellement, pour rencontrer tes  anciens copains pompiers ou Johnny à Grenoble, à Metz... t'en souviens-tu ?

Depuis mon engagement au Crif Rhône-Alpes comme Présidente, tu as toujours été fidèle et attentif.

Présent dans les moments forts, les 60 ans pour Israël, les 70 ans pour Israël, les 70 ans de la  naissance du Crif à Lyon, chaque année, depuis ma présidence, tu étais là pour le dîner annuel du Crif Auvergne Rhône-Alpes et ta présence discrète était pour moi un honneur et un encouragement à poursuivre...

Mon image

Je veux dire aussi que c'est à Lyon que je t'ai rencontré, car tu fus Lyonnais à un moment de ta vie, à un moment fondateur pour moi et que depuis lors, nos familles toute neuves ne se sont jamais quittées ni dans les loisirs, ni dans l'action menée au service de notre cause commune et dans laquelle tu fus pour nous, pour moi le grand frère et la référence !

Ta dernière recommandation, celle que tu m'as chuchotée, à ma demande, dans tes derniers instants a été « l’Honnêteté »...

Depuis ce dernier mot, qui en dit sûrement long, m'habite !

Nous n'avons malheureusement pas eu le temps d'en débattre, mais sois-en-sûr, à ton image et en ta mémoire, je le respecterai à jamais.

Adieu l'Ami, celui dont nous étions si fiers et heureux d'être les amis.

Sois en paix dans cette terre que tu aimais tant, qu'au fur et à mesure de leur maturité, tu y as confié ce que tu avais de plus chers, tes enfants...

 

Nicole Bornstein, Présidente Crif Auvergne Rhône-Alpes