Philippe Meyer

Président du B'nai B'rith France

Le billet de Philippe Meyer - Résister, c’est construire notre avenir

13 Février 2024 | 68 vue(s)
Catégorie(s) :
France

À l'occasion des 80 ans du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), les membres du Crif ont été reçus à l'Élysée par le Président de la République, Emmanuel Macron, et Madame Brigitte Macron, lundi 18 mars 2024. Le Président du Crif, Yonathan Arfi, a prononcé un discours à cette occasion. 

Pages

Actualité

Chronique de Bruno Halioua, diffusée sur Radio J, lundi 12 février à 9h20.

Pages

Opinion

Pages

La résistance est un thème central de l’histoire du Peuple juif, une caractéristique majeure du judaïsme, un facteur constitutif de l’être juif.

Il y a eu les Maccabées, Bar Kohba et Massada. Il y a eu l’affaire Dreyfuss. Il y a eu la seconde guerre mondiale et la Shoah, où malgré l’enfer, la résistance des juifs a été grande, que ce soit dans les armées, les réseaux, les Ghettos de Varsovie ou de Vilnius, et les camps. Et bien sûr, il y a Israël qui, entouré de ses ennemis, résiste depuis 75 ans pour exister.

La résistance juive a pris différentes formes, physique, morale, et intellectuelle. Le savoir, le Livre, la transmission sont des actes de résistance. En se projetant vers un demain que l’on construit au quotidien, on résiste aux obscurantistes qui prospèrent sur l’ignorance et la peur. Résister c’est avoir confiance dans l’avenir, c’est la foi dans une force qui nous transcende. L’espoir est indissociable de la résistance. Il en est la forme absolue.

Cette volonté du Peuple juif de dire non à la haine, de défendre nos valeurs pour les mettre au service de l’universel, de garder notre destin entre nos mains, nous a toujours permis de survivre aux pires penchants de l’homme.

Après le pogrom du 7 octobre, à l’heure où nos frères et sœurs en Israël combattent courageusement les démons du Hamas pour notre avenir à tous et face à la montée d’un antisémitisme qui se repend comme jamais, cette thématique de la résistance raisonne tout particulièrement.

Résister en tant que juif en 2024, c’est lutter contre ce retour de la bête immonde qui s’est réveillée, en alertant, en répliquant, et en mobilisant toute la société dans ce combat.

Résister en tant que juif en 2024, c’est défendre comme citoyen les valeurs de liberté, de démocratie, de fraternité, et d’humanisme que chaque juif porte en lui.

Résister en tant que juif en 2024, c’est défendre Israël, son image, son existence, contre la délégitimation et les attaques de tous ceux qui n’acceptent pas que le Peuple juif puisse avoir sa Terre.

Résister en tant que juif en 2024, c’est continuer à construire et à développer notre vie juive, partout, avec enthousiasme et engagement. 

La résistance est l’une de nos valeurs cardinales. Continuons à la faire vivre, à l’adapter au monde qui nous entoure, à la transmettre à nos enfants. Résister, c’est rester fidèle à notre passé, pour toujours construire notre avenir.

 

Philippe Meyer

Président du B’nai B’rith France

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs -