Sophie Taïeb

Community manager - bloggueuse

France 2 : de l'art de choisir ses invités

15 Avril 2016 | 57 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité
 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

L’Amitié judéo-chrétienne de France - dont plusieurs militants du Crif sont membres du Comité Directeur - a tenu dimanche 29 janvier son Conseil national, l’occasion pour nous de donner quelques nouvelles du front du dialogue.

Je me suis exprimé sur les enjeux de l'élection présidentielle pour la communauté juive française.

Un livre de Victoria Klem

Suite au vote le 16 décembre 2016 du conseil municipal de Clermont-Ferrand au vœu présenté par les groupes communistes, Front de gauche et Europe écologie, vœu relatif au boycott des produits israéliens fabriqués dans « les territoires palestiniens occupés », le Maire de Clermont-Ferrand a fait paraître dans le journal local la Montagne un communiqué. La présidente du CRIF Auvergne-Rhône- Alpes lui répond…

Au lendemain des déclarations du ministre israélien de la défense, lundi 26 décembre, qualifiant la conférence de paix sur le Proche-Orient qui doit se tenir prochainement à Paris de nouveau « procès Dreyfus », le Crif a condamné des propos « maladroits ».

 
 
 

J'ai répondu aux questions d'Olivier Lerner dimanche 4 décembre lors de notre Convention Nationale

Halte à la discrimination d'Israel, le CRIF proteste suite à la décision d'étiqueter les produits israeliens. 

Suite à l'annonce de l'adoption de la directive de l'E.U sur l'étiquetage des produits israéliens le Crif a réagit à travers un communiqué, j'ai voulu dénoncer la décision française et l'obessession israelienne.

J'ai répondu aux questions de Sputnik news.

Pages

Nouvelle erreur de casting - Au lendemain de l'émission Dialogues Citoyens, retour sur Marwen Belkaid, un invité pas comme les autres.

France 2 nous avait déjà "régalés" en invitant il y a quelques semaines Wiam Berhouma, porte parole du bien nommé PIR, en la présentant comme "simple enseignante apolitique". Profitant de son quart d'heure warholien, la militante de ce groupuscule qui ne cache ni son antisémitisme ni son aversion de la République a "clashé" Alain Finkielkraut espérant ainsi devenir la reine du buzz. Vigilants, les internautes ont rappelé à l'ordre France 2 en déroulant le CV de cette activiste.

La presse s'est ensuite emparée de l'affaire, et a décerné le prix du bad buzz ex aequo à Wiam Berhouma pour ce qu'elle a dit et David Pujadas pour l'avoir invitée.

Nous étions en droit de penser que France 2 avait remonté les bretelles de leurs casteurs, leur offrant une formation "recherche google et twitter" par la même occasion.

Que nenni, France 2 a récidivé hier en invitant sur son plateau un "étudiant de Marseille", pas si anodin.

Marwen Belkaid, donc. Il a suffi de 5 minutes de recherches sur son profil pour mettre en lumière les faits suivants :

Au lendemain de l'attentat de l'HyperCacher, il nous a fait part de son analyse (et de sa conception orthographique) toute personnelle de l'attentat. Coulibaly ? Viser des juifs ? Que nenni !

En passant par sa timeline, on découvre ainsi que Marwen est un supporter de l'organisation antisémite BDS. Qu'il voit des "sionistes" partout. Que son obession des juifs et d'Israël font de lui tout sauf un "étudiant normal".

Une fois de plus, Marwen a sa conception toute personnelle pour avoir un monde meilleur : mettre sur le même plan Israël et l'Arabie Saoudite, par exemple.


 

Et puis ce n'est pas tout, Marwen tient aussi un blog, au sein duquel se trouvent quelques perles. Par exemple, quand Marwen parle de la loi Gayssot qui légifère sur le négationnisme, voici ce que Marwen affirme :

"La loi Gayssot, ou plutôt la partie de cette loi relative au négationnisme de la Shoah, vient couper court à toute liberté d’expression. En imposant une vérité officielle sur un évènement de l’Histoire comme l’ont si bien mis en avant ses détracteurs, cette loi ne peut qu’aboutir à un sentiment d’un deux poids deux mesures."

L'article complet : https://neewram.wordpress.com/2015/06/30/pour-une-liberte-dexpression-plus-juste/

Cerise sur le gâteau, Marwen est un petit marrant. Il a tellement pris au sérieux le fait de parler hier au Président de la République qu'il en a fait un jeu :

 

 

Alors on pose la question à France 2 : qui choisit vos invités ? Comment se fait-il que quand vous invitez des "musulmans de France" sur vos plateaux pour des débats, vous vous évertuez à inviter des interlocuteurs qui sont proches d'associations anti Républicaines et antisémites ?

Est-ce l'image que vous souhaitez donner des musulmans ? Ou est ce que cela représente la "norme" pour vous ? Que ce soit l'une ou l'autre de ces options, aucune n'est franchement rassurante, surtout venant du Service Public.

 

 

 

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.