Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lecture de Jean-Pierre Allali - Herzl, une histoire européenne, de Camille de Toledo et Alexander Pavlenko

03 Octobre 2018 | 69 vue(s)
Catégorie(s) :
France
Portrait de Jean Pierre Allali
LES STADES ET LE DATA
|
25 Mai 2016
Catégorie : France

Marc Perelman, auteur d'un livre percutant sur le passé trouble du célèbre architecte Le Corbusier, est aussi un spécialiste des excès du monde du football et, en général, des stades. Dans un petit ouvrage bien documenté, il se penche sur l'influence des "data" sur le public.

 

 

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Lors du 9ème Salon du Livre de la Licra, deux écrivains ont reçu un prix

La cérémonie se déroulera demain mardi 19 avril à 17h30 au Mémorial de la Shoah à Paris en présence des ambassadeurs de Pologne et d’Israël.

A l'heure où le Front National réalise des scores historiques, la fête de Hanoukah rappelle que les forces politiques qui ne respectent pas les particularismes sont dangereuses

L'EI ne lésine pas sur les moyens et diffuse sur Internet sa propagande ignominieuse...

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Célébrer le 14 juillet à Tel-Aviv – une occasion de célébrer la double appartenance culturelle et nationale sur un mode festif et joyeux.

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Pages

Herzl, une histoire européenne, de Camille de Toledo et Alexander Pavlenko*

Même dans ses rêves les plus fous, jamais le père du sionisme moderne, Theodor Herzl, n’aurait imaginé être le héros d’une bande dessinée. Herzl en BD !! Il fallait oser. Eh bien c’est désormais chose faite. Et quelle BD ! 350 pages. Du noir, du bistre et des bulles pour raconter cette étonnante « histoire européenne ».

Benyamin Zeev Tivadar Theodor Wolf Herzl que ses parents appelaient « Dori », est né le 2 mai 1860 à Pest, sur la rive gauche du Danube, qui, plus tard, on le sait, s’unira à Buda pour former Budapest, capitale de la Hongrie. Fils de Jakob Herzl, négociant en bois et de Jeannette Diamant, il se passionnera pour la destinée misérable du peuple juif et, considérant qu’il n’y a pas d’autre solution pour éradiquer son malheur que de reconstituer son Etat perdu il y a des millénaires, inventera en quelque sorte le sionisme et lancera, en 1897, à Bâle, le premier Congrès Sioniste.

Les auteurs ont choisi de raconter, parallèlement, l’odyssée d’Ilia Brodsky et de sa sœur, Olga, nés à Gomel dans la zone de résidence russe réservée aux Juifs de l’Empire, deux enfants qui vont fuir, en compagnie d’un adulte rencontré par hasard, Poïpy, leur terre natale, l’antisémitisme et les pogroms pour des cieux plus cléments. Ilia se passionnera pour la photographie et sa sœur pour le chant.

Au fil des très belles images, on découvre peu à peu Herzl, passionné d’opéra et de Wagner, l’affaire Dreyfus qui sera en somme le déclencheur des idées sionistes de Herzl (« La Palestine est notre patrie historique inoubliable. Son seul nom constituerait pour notre peuple un cri de ralliement d’une extraordinaire puissance »), la rencontre décisive avec Max Nordau, le mariage avec Julianna Naschauer, la naissance de ses enfants, Pauline et Hans, la publication de ses ouvrages, notamment « Altneuland » et « Der Judenstaat », les tentatives de rencontres avec le sultan, le soutien des Rothschild, les Congrès sionistes successifs, la proposition d’Etat juif en Afrique de l’Est, la mort prématurée de Herzl le 3 juillet 1904 près de Vienne. Il avait 44 ans.

Une contribution originale à l’histoire du peuple juif, du sionisme et de la création d’Israël.

A découvrir !       

Jean-Pierre Allali

 (*) Editions Denoël Graphic. Mars 2018. 352 pages. 25,90 €.

***

Pour aller plus loin :

Rencontre littéraire à la Maison de la Poésie le 17 octobre, à 21h

Avec Asaf Hanuka, Camille De Toledo et Denis Charbit 
Rencontre animée par Didier Pasamonik

Dans son roman graphique, Herzl (Denoël), illustré par Alexander Pavlenko, l’écrivain français Camille de Toledo mène son héros sur les traces de Theodor Herzl, le père du mouvement sioniste, dont le projet d’un État juif donnera naissance à Israël en 1948. 

70 ans plus tard, l’auteur de bande dessinée israélien Asaf Hanuka, croque son quotidien de père de famille angoissé dans la série KO à Tel-Aviv (Steinkis), mêlant humour grinçant et réalisme aigu. 

Regards croisés sur l’Israël d’hier et d’aujourd’hui, en compagnie de l’historien et politologue israélien Denis Charbit.

Inscriptions : ICI

À lire : 
Asaf Hanuka, KO à Tel-Aviv, trad. par Dominique Rotermund, Éditions Steinkis, 2016 ;
Camille de Toledo et Alexander Pavlenko, Herzl, Éditions Denoël, 2018.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.