Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Pour Eliahou David Kay

22 Novembre 2021 | 116 vue(s)
Catégorie(s) :
Actualité

Donald Trump est un excentrique narcissique qui au cours de sa campagne électorale a fait du mensonge une arme redoutable.

Réflexion d’un professeur d’histoire-géographie sur l’abstention de la France au vote de la résolution adoptée par le comité du patrimoine mondial de l’Unesco niant tous liens entre les Juifs et les lieux saints de Jérusalem.

Vendredi 21 octobre j'étais l'invité témoin du journal de Radio J peu après le vote abérrant à l'Unesco d'une résolution sur Jérusalem

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

POUR JERUSALEM PAS UNE VOIX NE DOIT MANQUER
POUR JERUSALEM AUCUN D’ENTRE NOUS NE PEUT SE TAIRE
 

 

Cette période de fêtes juives en France, rime aujourd'hui avec contrôles de sécurtié et détecteurs de métaux

Portrait de Jean Pierre Allali
ADIEU SHIMON
|
29 Septembre 2016
Catégorie : Actualité

L'ancien président de l'État d'Israël, mon ami Shimon Peres, prix Nobel de la Paix 1994 est mort dans la nuit du 28 septembre 2016. Il avait 93 ans.

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Le racisme qui frappe la communauté asiatique est insupportable.
 

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

Le Times of Israel a repris ma critique de la comparaison musulmans de France - juifs pendant la Shoah.

Je fais suite aux propos de Jean Luc Melenchon travestissant l'Histoire de France.

Aux côtés de Bruno Valentin, prêtre du diocèse de Versailles et Ahmet Ogras, vice-président du CFCM sur le plateau de BFM TV, j'ai réaffirmé mon sentiment d'horreur face à cet acte barbare qui s'est passé ce matin.

 

Il est peut être temps de poser à ceux qui relaient les théories du complot - en particulier sur les réseaux sociaux - des questions déstabilisantes.

Pages

Alors que nous nous préparons à fêter Hanouka, la fête des lumières, les criminels du Hamas ont assassiné en plein Jérusalem un enfant d’Israël. Ces assassins, adorateurs des ténèbres, n’ont de cesse de distiller leur Haine et leur détestation de la vie surtout lorsque cette vie est juive.

Il s’appelait Eliahou David Kay, il avait 26 ans et avait décidé il y a quelques années de faire son Alya seul, quittant sa famille vivant en Afrique du Sud.

Il fait partie de ces jeunes qui décident un jour de quitter le confort familial pour réaliser le rêve sioniste et construire leur vie sur la terre de leurs ancêtres. Il aimait la vie, il aimait cette terre, il n’aspirait qu’à vivre et bâtir une famille. Ce rêve est insupportable pour les terroristes palestiniens. Eux qui n’aspirent qu’à la haine, eux qui sont imprégnés d’un antisémitisme viscéral, eux qui aspirent au martyr, eux qui contrairement à Eliahou sont des adorateurs de la mort. Cette attente nous rappelle sans cesse le combat permanent et vital d’Israël.

Il nous montre la faiblesse et le manque de courage de tant de nations qui ont peur de nommer les choses et refusent encore à ce jour de déclarer le Hamas comme un mouvement terroriste et se taisent ou au mieux condamnent du bout des lèvres ses actions terroristes.

Eliahou rallonge la trop longue liste des enfants d’Israël victimes de ces criminels, mais que tous l’entendent : malgré les larmes, les blessures qui ne cicatrisent jamais vraiment, malgré l’hypocrisie des nations, Israël, son peuple et le peuple juif partout, ne baisseront jamais les bras. Que les nations le sachent et que les palestiniens de Jérusalem qui ont exprimé hier leur soutien aux terroristes sachent qu’ils devront rendre des comptes.

En cette veille de fête, une belle et merveilleuse lumière s’est éteinte mais, au nom d’Eliahou comme au nom de toutes les victimes de l’antisémitisme, gardons dans nos cœurs la lueur de leurs âmes.

A chaque allumage de Hanouka, prions pour eux et pour leurs familles.

 

Gil Taïeb