Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif/Varsovie - Honorons les combattants juifs du Ghetto de Varsovie

19 Avril 2019 | 138 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

Je suis intervenu aux deux conférences internationales sur l’antisémitisme organisées la semaine dernière à Paris.

Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang.

Mensonges, haine et illégalité.

La fête de l’Humanité, où artistes, politiques et public se pressent, a accueilli une fois de plus un stand appelant à la haine d’Israël.

Dimanche 11 septembre 2016, j'étais l'invité de l'émission "30 minutes pour convaincre".

Dans la newsletter du CRIF du 5 septembre 2016, nous reproduisions une information  faisant état de la publication d’un rapport, publié le 1er septembre 2016 et préparé par l'Association Voices for Human Rights et l'Institut Touro (Touro Institute on Human Rights and the Holocaust).

Vouloir profiter de l'actuelle polémique pour assimiler les arrêtés anti-burkini à la Saint-Barthélemy et à la Shoah, c'est tomber dans l'indigne et le nauséabond 

J'ai recueilli pour la newsletter du Crif les réponses aux questions posées à cet homme qui, pris dans le tourment de l’histoire-celle avec sa grande hache dont parlait Perec- est resté libre jusqu’au bout des ongles

Retour sur le déchaînement de haines antisémites qui s’est produit l’été 2014, en France.

I was interviewed in English and French, on EJP , Tuesday, May 31, 2016.

J'ai été interviewé, en anglais et en français, sur EJP, mardi 31 mai 2016.

Suite à mon élection à la Présidence du Crif, j'ai répondu aux questions de Paul Amar, sur tous les sujets de préoccupations des Juifs de France.

J'ai été interviewé par Marc-Olivier Fogiel et Eléanor Douet, sur RTL, lundi 30 mai 2016, à la suite de mon élection à la Présidence du Crif.

Prix Nobel de littérature en 2002, l'écrivain hongrois Imre Kertèsz est mort à Budapest le 31 mars 2016. Son dernier livre, "L'ultime auberge" a reçu, le 22 mai 2016, le Prix Spécial du Jury 2016 du Salon du Livre de la Licra-Paris

A l'occasion de l'assemblée générale du Crif réunie le 29 mai 2016, j'ai prononcé mon discours de candidature.

Portrait de Jean Pierre Allali
LECTURES
|
24 Mai 2016
Catégorie : France, Antisémitisme

Malka Marcovich et Jean-Marie Dubois publient un ouvrage original sur un thème peu exploré jusqu'ici:la contribution de la société des transports parisiens à l'organisation de la déportation des Juifs de France aux heures sombres de l'Occupation nazie

Pages

Mercredi soir, au mémorial de la Shoa, 17 rue Geoffroy l Asnier, a eu lieu la cérémonie du souvenir commémorant le 76 ème anniversaire du soulèvement du Ghetto de Varsovie.

Nous étions nombreux à nous y rendre afin d'honorer la mémoire de ceux qui le 16 janvier 1943, abandonnés de tous, ont choisi de se battre et de mourir les armes à la main plutôt que de vivre humiliés et déshumanisés.

Des 450 000 juifs enfermés dans le ghetto, ils ne sont plus que 71000, en ce mois de janvier 1943, à ne avoir encore été déporté vers les camps d' extermination.

L' Union Militaire Juive, l' Organisation Juive de Combat et l' Armée Intérieure Polonaise décident de s'opposer à la toute puissante armée allemande et prennent le contrôle du Ghetto.

Dans les premiers jours, ils sont à peine plus de 500, âgés de 13 à 22 ans, à refuser cette fatalité et à oser l'impensable.

Ils sont quelques centaines à choisir de relever la tête dans un combat perdu d'avance qui restera, à jamais, dans l'Histoire.

Quelques Juifs, caricaturés, par la propagande nazie, comme des sous hommes nuisibles, incapables de se défendre que l'on peut conduire à l'abattoir tels des animaux.

Quelques jeunes juifs, qui s'organisent et résistent, malgré la faim et la soif, à la toute puissante armée du III ème Reich.

Des jeunes juifs rejoins par des milliers d'autres qui retrouvaient alors leur dignité.

Des Juifs qui font reculer les troupes allemandes persuadées que 3 jours suffiraient à écraser la rébellion.

Le 19 Avril 43, les forces allemandes entrent dans le ghetto et se retrouvent face à ces résistants juifs bien décidés à ne pas céder.

Face à l'arrogance nazie et à son armement puissant, les jeunes juifs ne sont armés que de pistolets, de quelques grenades improvisées et quelques cocktail Molotov improvisés.

Face à la Haine, la Volonté de Vivre et le refus de capituler.

Le 16 mai 1943, après 4 semaines d'une résistance héroïque,le ghetto tombe !

7 000 juifs ont péri pendant les combats et 6000 autres sont brulés et gazés durant la destruction totale du ghetto.

13 000 juifs dont l'Histoire restera à jamais dans nos mémoires.

13 000 juifs qui ont montré au monde, que dans les ténèbres et face à la soumission, l'Homme peut toujours briser ses chaînes et le silence.

13 000 juifs dont les noms et l'Histoire seront,  à jamais, pour le peuple juif le symbole de la résistance.

13 000 juifs dont nous sommes les enfants.

13 000 juifs, parmi les 6 millions d'exterminés qui aujourd'hui seraient fiers de voir l'Etat Juif d' Israël et l'Armée Juive : Tsahal

Afin de les honorer, allez au mémorial car, leurs âmes seront là, debout et fières.

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.