Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Je suis en colère, par Gil Taïeb

15 Février 2017 | 417 vue(s)
Catégorie(s) :
Antisémitisme

Quel est donc ce mouvement qui s'est vu offrir une tribune hier au journal télévisé de France 2 ?

Lundi 11 janvier, à Marseille, un jeune turc de 15 ans attaquait à la machette un enseignant juif portant une kippa. Une affaire qui devait provoquer une grande émotion, et qui a inspiré à Jérôme Fenoglio, le directeur du journal « Le Monde », un éditorial remarquable. En voici un extrait : « Ce mal, il faut le considérer pour ce qu’il est : le produit des noces mortelles entre djihadisme et antisémitisme. Le terrorisme fondamentaliste (…) reprend tous les stéréotypes du vieil antisémitisme européen, accommodé à la sauce de l’heure, mélange de théories du complot importées du Moyen-Orient et transportées par Internet ».

A force de tenir des raisonnements primaires, ami de Gôôôôche, tu es devenu primaire

Ce soir, jeudi 22 octobre, France 3 diffuse à 23h15 « Profs en territoires perdus de la République ? »

Article de Dr Bruno HALIOUA Secrétaire Général de l’AMIF (Association des Médecins Israélites de France)

"Une France antijuive ? "est le dernier livre de Pierre-André Taguieff. Marc Knobel rend hommage au talent et au courage de l'auteur à travers cette tribune.

Portrait de Invité
3 Questions à Marc Knobel
|
17 Avril 2015
Catégorie : Antisémitisme

Les auteurs du Blog du Crif se prêtent à un exercice de questions réponses " 3 Questions à ..."

Marc Knobel historien- chercheur nous parle donc de son engagement dans la lutte contre l'antisémitisme.

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Partout en France, des crayons, des stylos et des feutres ont été brandis, les seules armes du courage et de la liberté contre d'autres armes qui tuent, qui souillent, qui meurtrissent à tout jamais.

Pages

Il y a 11 ans, un jeune juif du nom dIIlan Halimi, était enlevé, torturé et assassiné.
Publié dans le Blog du Crif le 15 février 2017

Il y a 11 ans, l'horreur absolue nous explosait au visage !

 
En France, à peine plus de 60 ans après la Shoah, des "barbares", nourris par les vieux fantasmes antisémites, assimilant le Juif au pouvoir et à l'argent, ont kidnappé Ilan parce qu'il était Juif !
 
La machine infernale de la haine s'était mise en place.
 
L'antisémitisme moderne, appelé anti sionisme, diffusé par certains médias, a fait d'Ilan la cible idéale.
 
Le "gang des barbares" faisant d'Ilan une prise de guerre et un coupable idéal.
 
Ces monstres devenant alors, des combattants antisionistes.
 
Il y a 11 ans, Ilan Halimi devenait, la première victime d'un mutant, enfant naturel du fascisme de droite et d'extrême gauche.
Il y a 11 ans, Ilan a été torturé dans l'indifférence totale de centaines de témoins qui ont gardé le silence et ont préféré se taire face à un manège macabre qui se déroulait sous leurs yeux et sous leurs fenêtres.
 
Ilan était seul au milieu d'une foule de complices passifs qui ont laissé faire.
 
La loi du silence et la peur, dans ces territoires perdus de la république, ont fait mourir Ilan !
 
Il y a 11 ans, la France a hésité et sous estimé ce mal qui recommençait à lever la tête.
 
Les erreurs furent nombreuses.
 
Il y a 11 ans, en France, Ilan Halimi, a été après le jeune Selam, le premier juif assassiné parce qu'il était Juif et Sioniste.
Il y a 11 ans la jeunesse Juive frappée par ce drame est restée digne et n'est pas descendue dans les rues brûler des voitures ou briser des vitrines.
 
Au lendemain, de ce drame, nous espérions qu'il serait le dernier !
 
Malheureusement le ventre était fécond et la bête a enfanté.
 
Après Fofana et ses barbares, est arrivé Merah.
Après Ilan, se sont Jonathan, Arié, Gabriel Sandler et la petite Myriam Monsenego (zal) qui ont été sauvagement assassinés à Toulouse.
Après eux, ce furent les victimes de l'hyper Cacher: Yoav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham, François Michel Saada
 
Encore et toujours la même haine et la même idéologie nauséabonde.
 
Aujourd'hui, je reste et demeure en Colère, contre tous ces apprentis sorciers qui continuent à diaboliser le Juif et lui refusent le droit d'avoir sa terre,
 
Je suis en colère, contre ces pseudos intellectuels et journalistes, qui prenant fait et cause pour les palestiniens, font des terroristes des combattants de la liberté.
Je suis en colère devant tous ceux qui se taisent et gesticulent en silence face aux massacres perpétrés en Afrique, en Syrie et dans de nombreux coins de la planète.
Je suis en colère face au silence assourdissant qui laisse les Chrétiens d'Orient se faire massacrer et le peuple Yezidi être exterminé.
 
Le sang des Juifs et des Chretiens d'orient n'a t-;il pas la même couleur Ni la même importance que celui des autres ?
 
Je suis en colère contre ces candidats au suffrage universel, qui ferment les yeux sur les atteintes à notre laïcité protectrice dans le seul but obtenir des voix.
Je suis en colère contre ces politiciens qui parlant de Paix tendent les mains aux terroristes palestiniens.
 
Par leur laisser faire, ils bâillonnent et assassinent Marianne !
 
Je suis en colère contre ceux qui contrevenants à la loi interdisant le boycott, laissent les vermines du BDS manifester et diffuser leur haine d'Israel.
Je suis en colère de voir l'extrême gauche et l'extrême droite gagner du terrain chaque jour par leurs discours populistes. Si peu de choses les distinguent !
Je suis en colère de voir monter, dans toute l'Europe, des partis fascistes.
Je suis en colère de voir se développer les groupes islamistes djihadistes, soutenus par une extrême gauche populiste et une certaine gauche qui trahit son histoire et ses valeurs.
Je suis en colère, que face à la résurgence de ces vieux démons, il n'y ait pas un réveil populaire.
 
Où sont les résistants d'aujourd'hui ?
 
11 ans après Ilan, je suis enragé contre tous ceux qui ont la colère et l'indignation sélective.
11 ans après Ilan, rien n'a changé !
11 ans après Ilan, je suis inquiet pour l'venir de l'humanité.
11 ans après Ilan, résonnent en moi les paroles de sa maman qui a souhaité emmener le corps de son fils en Israel pour ne pas voir un jour un de ses bourreaux ou de leurs adeptes venir souiller sa sépulture !

Ilan nous ne t'oublierons jamais. Nous resterons vigilants et devons rester forts !

 
GIL TAIEB

Retrouvez tous les billets de blog du Crif ici