Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - La première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique

21 February 2020 | 137 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Dimanche 13 janvier 2019, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. Ensemble, au cours de cette journée, nous avons honoré le devoir de mémoire qui nous incombe et sommes devenus les témoins des témoins.

L'historien Laurent Joly publie un nouvel éclairage sur la collaboration de la France occupée à la déportation des juifs. Une œuvre magistrale.

Le Crif souhaite un prompt rétablissement à Jean-Pierre Allali suite à son récent accident et espère le retrouver très vite en pleine forme.

Pages

Actualité

Bruno Halioua nous parle avec émotion de Milo Adoner.

Dimanche 12 janvier 2020, le Crif a organisé un voyage de mémoire à Auschwitz-Birkenau. À l'issue de cette journée, je me suis exprimé devant les participants. Voici les quelques mots prononcés.

 

 

Dans cette éditorial, je m'exprime sur les nombreux actes de haines survenus en France et dans le monde en 2019. Je formule également mes voeux de sécurité et de paix pour cette nouvelle année.

 

Gad Weil est le Président du MJLF (Mouvement juif libéral de France).

Pages

Opinion

Depuis plusieurs années, le cinéma international ne cesse de plébisciter les cinéastes iraniens. Asghar Farhadi en est l’exemple même. Cependant, certains réalisateurs n’ont pas la chance d’être autant ovationnés.

Pour leur cinéma engagé, frontal et dénonciateur du pouvoir politique et du régime iranien, grand nombre de réalisateurs iraniens ont été, pour les plus chanceux, contraint à l’exil, tandis que d’autres en détention, subissent le triste sort réservé aux prisonniers iraniens.

Pages

Ce Jeudi 20 février, j’ai assisté au dîner qui clôturait la première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique. Le président du Crif, Francis Kalifat, était également présent.

Près de 60 imams, venus de toute l’Europe, regroupés autour de l’Imam Chalgoumi et de Marek Halter, ont pu donner les conclusions de leurs travaux afin de lutter contre le dévoiement de l’islam radical qui manipule les esprits, attise la haine et ensanglante la planète.

Cette initiative, pleine d’espoir, a été saluée par une large assistance composée d’élus français et étrangers, de scientifiques et par la presse. Les représentants de toutes les grandes institutions de la communauté juive étaient également présents afin de témoigner à l’Imam Chalghoumi, que son courage et son combat ont le soutien de tous ceux qui croient et espèrent en l’Homme et en sa capacité à changer l’Avenir.

Je veux ici saluer tous ces imams qui, bravant les menaces, prennent la parole et s’engagent dans un combat citoyen et humaniste face à l’obscurantisme et la terreur. 

La radicalisation contre laquelle tous doivent se lever et s’exprimer est le résultat du recul des valeurs républicaines et de l’abandon de certains territoires aux mains de la voyoucratie et de l’islamisme.

Nous l’avons tous souvent déclaré "le clientélisme et le populisme de nombreux élus ont donné toute sa force à cette bête immonde qui oppresse les femmes, manipule la jeunesse et fait grandir la haine de l’autre, celle du mécréant et de la République". 

Rien n’est jamais perdu tant qu’il y aura des hommes et des femmes capables de se lever et de dire non !

Hier soir, ils étaient 60 hommes et femmes et nous étions plus d’une centaine à les accompagner. Les pouvoirs publics et les médias se doivent de donner plus de force et d’écho à ces combattants pour la Paix des cœurs et des âmes.

Espérons, prions et surtout agissons ensemble pour que la petite flamme qui s’est exprimée jeudi soir nous donne la force de se débarrasser de l'islamisme radical.

Gil Taïeb

 

Mon image

Le président du Crif, Francis Kalifat, était à la première conférence des imams européens contre le radicalisme islamique.