Jean Pierre Allali

Membre du Bureau Exécutif du CRIF, Jean-Pierre Allali préside la Commission des Relations avec les Syndicats, les ONG et le Monde Associatif.

Lectures de Jean Pierre Allali - Le parlement des cigognes, de Valère Staraselski

20 Mars 2018 | 537 vue(s)
Catégorie(s) :
France

La semaine dernière, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) proposait dans sa newsletter et sur ses réseaux sociaux un contenu qui a fait polémique.

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Mardi 10 octobre 2017, j'ai été reçu par le Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères pour un long tour d'horizon.

Portrait de Invité
#BlogDuCrif - Devoir de mémoire
|
20 Septembre 2017
Catégorie : France

Il y a 76 ans, le 15 décembre 1941, 69 hommes ont été fusillés au Fort du Mont Valérien à Suresnes, dans les Hauts de Seine par les autorités d’occupations allemandes. Ces hommes, français et étrangers, furent arrêtés par les forces de polices françaises de la Préfecture de police du département de la Seine (à l’époque).

Je vais vous raconter l’histoire de Moritz Singer, mon oncle, le frère de ma mère, un de ces fusillés.

Pages

Actualité
Portrait de Marc Knobel
Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
#JeNaiPasPeur
|
14 Octobre 2015
Catégorie : Actualité

8H30. Au moment où les employés de la mairie qui font la circulation rangent leurs gilets jaunes, dans les classes, les écoliers ouvrent livres et cahiers. Alors que les hommes sortent de l’office du matin, croisant ceux qui distribuent l’édition du jour du quotidien Israël Hayom, les lycéens patientent à l’arrêt de bus, smartphone en main. Si le rideau de fer des boutiques est encore fermé pour une demi-heure, le cafetier lui prépare déjà son 17e café afour. Voilà à quoi ressemble la vie matinale à Raanana, petite ville près de Tel-Aviv. Et puis hier, mardi, tout a basculé.

Il est temps d'affirmer haut et fort que les islamistes veulent tuer des juifs !

Réaction suite à la nomination de l'Arabie Saoudite au Conseil des Droits de L'Homme.

L'Europe doit se mobilier pour le sort des réfugiés

Portrait de Olivier Rafowicz
Tel Aviv sur Seine
|
12 Août 2015
Catégorie : Actualité

La ville blanche sera à l'honneur demain sur les berges de Paris Plage

Un bébé palestinien a été brûlé vif et ses parents ont été grièvement blessés vendredi lorsque des extremistes israéliens ont mis le feu à leur maison en Cisjordanie.
Un acte abominable , Israel doit prendre toutes les mesures nécessaires afin d'éliminer le terrorisme juif.
 

Iran's Ayatollahs were behind the bloody attack that hit the Jewish community center in Buenos Aires in 1994 that killed 84 and injured 230.

Portrait de Invité
Droit de réponse
|
19 Juin 2015
Catégorie : Actualité

Hier Joel Amar nous a fait part de son analyse de la tribune d'A.B Yehoshua publiée dans Libération le 17 Juin dernier " Du bon usage du Boycott d'Israel".

Aujourd'hui, nous publions le " Droit de réponse " d' Alain Rozenkier, Président de " La Paix Maintenant"

Joel Amar analyse la tribune de l'écrivain A.B Yehoshua publiée hier dans Libération : " Du bon usage du Boycott d'Israel" 
Paru sur mediapicking.com

Viralité des messages, impunité des auteurs, Marc Knobel a choisi de faire le constat de la haine sur internet et de la responsabilité des réseaux sociaux.

Portrait de Invité
Retour sur les lieux du Crime
|
29 Avril 2015
Catégorie : Actualité

« Ne pas témoigner serait trahir», Pierre Laurent, journaliste, a participé à la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril dernier. Article publié dans l'Est Républicain.

 

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Pages

 Le parlement des cigognes, de Valère Staraselski

Magnifique ! Ce roman est tout simplement magnifique. Avec maestria, l’auteur nous conduit, pas à pas, d’une banale excursion d’adolescents français en Pologne à la tragédie infinie de la Shoah.

Ils sont douze jeunes et ont pour noms David, le « leader », Maxime, Cyril, Katell, Zahia, Laurent, Elisabeth, Charlotte, Théo…Ils se sont retrouvés, début février, à Cracovie, l’ancienne capitale polonaise, pour un séminaire dans le cadre de leurs études d’hôtellerie. Un stage de perfectionnement, mais aussi une occasion de flâner sur le Rynek ou dans la rue Grodska et de se régaler dans un mleczny, un bar à lait typiquement polonais où l’on peut déguster un bigos, soupe à l’œuf locale,  s’avaler quelques verres de kwas, la « bière de pain », de faire son jogging et même d’élire une « Miss Cracovie », ce sera la jolie Katell, par ailleurs experte en claquettes et  que David n’arrête pas de dévorer des yeux.

Insouciance et décontraction. Mais la Pologne ne saurait indéfiniment cacher son passé douloureux, même à des jeunes gens en vadrouille qui ne songent qu’à se distraire.

Les choses vont changer lorsque la petite troupe se retrouve dans l’ancien quartier juif de Kazimierz, là-même où Steven Spielberg avait tourné, dans les années quatre-vingt-dix, son fameux La Liste de Shindler puis, plus tard, de l’autre côté de la Vistule, dans l’autre quartier juif de la ville, Podgorze. Plus tard, c’est la découverte du camp de Plaszow, où naguère, étaient installés deux cimetières juifs, détruits par les nazis et dont les pierres tombales ont servi, en 1942, à construire des routes. A cette époque, raconte David, un Cracovien sur quatre était juif. Il évoque le personnage sinistre d’Amon Göth, qui prenait un plaisir cynique à tuer des Juifs avec le concours de ses chiens, Alf et Ralf. Il parle aussi, à ses camarades de l’infernale marche de la mort.

Mais c’est en visitant une exposition de peinture dans l’ancienne Halle aux Draps que les jeune Français vont être confrontés, de plein fouet, à l’horreur de l’extermination des Juifs par Hitler et ses sbires. Face à une toile étrange, « Sejm Bociani », « Le Parlement des Cigognes » due à Wladyslaw Malecki, un vieillard, Zygmunt, assis, contemple la peinture, comme subjugué. On apprendra par la suite, qu’il est originaire de la ville, Krakow, en polonais et qu’il vit désormais en Israël. C’est son premier voyage en Pologne depuis les années sombres de la Shoah.

Pris de sympathie pour les jeunes, il va, par petites touches, leur raconter, dans les moindres détails, l’horreur et l’expérience terrible de l’Occupation allemande de la Pologne. Et comment, par chance, et aussi grâce à des cigognes, il s’en est sorti. Il leur dira aussi que la fin de la Guerre n’a pas signifié, loin de là, le répit pour les rescapés juifs. L’antisémitisme a resurgi, comme lors du pogrome de Kielce en 1945.

Un récit haletant dans  une écriture d’une belle finesse. A découvrir absolument.

Jean-Pierre Allali

(*) Éditions Le Cherche Midi. Août 2017. 128 pages. 15 euros.

 

Nos réseaux sociaux en direct

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.