Francis Kalifat

Président

My editorial - UNESCO Votes: let's express the voice of Truth in front of the falsifications of History

27 Octobre 2016 | 9 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

La semaine dernière, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) proposait dans sa newsletter et sur ses réseaux sociaux un contenu qui a fait polémique.

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Dans ce courrier, j'ai félicité Audrey Azoulay pour son élection. J'ai également attiré son attention sur les positions récentes de l'Unesco sur Jérusalem et commente les relations passées de l'organisation avec le Crif.

Pages

Actualité
Portrait de Invité
Retour sur les lieux du Crime
|
29 Avril 2015
Catégorie : Actualité

« Ne pas témoigner serait trahir», Pierre Laurent, journaliste, a participé à la commémoration du soulèvement du ghetto de Varsovie le 19 avril dernier. Article publié dans l'Est Républicain.

 

"Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons" (Martin Luther King)

Tribune de marc Knobel publié dans le Huffinghton Post 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

Pages

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

As usual, UNESCO has given in to its infamous obsession of Israel, joined to a dramatic falsification of history, last week through the Executive Committee and today through the Heritage committee.

Is the "Western Wall", a Jewish place? No! says Unesco. These resolutions and mention of "the Western Wall of the Al-Aqsa Mosque / al-Haram al-Sharif," make the "Kotel" an integral part of the Al-Alqsa mosque.

We were upset by the anti-Israel obsession of UNESCO. We are now dismayed by the perversion of UNESCO's own values: History as a common wealth gives way to historic lies, promotion of culture and education to political manipulation.

CRIF has been actively resolute for months to ask Irina Bokova to stop these revisionist resolutions which dishonor UNESCO.

Everyone knows that UNESCO is a forum where majorities are automatic from the bloc of Arab and Muslim countries, where the voices of the totalitarian regimes of all kinds are worth more than those of democracies. But these resolutions mark a red spot for UNESCO, such as the resolution "Zionism = Racism" had defiled the UN in 1975.

To that anger towards UNESCO, the choice made by France to abstain in the vote of the Executive Committee constitutes a deep disappointment for the CRIF.

Some pretend that France corrected the error of last April favorable vote. It is giving very little sense for abstention! Abstain when it comes to choosing between truth and falsehood, between honor the history and infamy of revisionism, is not worthy of France and its values. The expression of a back-to-back reference is intolerable and indecent.

The CRIF had warned the President of the Republic François Hollande on several occasions on the echo of this vote with the French population of all backgrounds, which cannot bear to see France give up defending the history and truth. Another vote was possible which the United States, Germany, and the UK made.

I met last Friday the French Minister of Foreign Affairs, Jean-Marc Ayrault, to whom I solemnly expressed our disappointment to the French vote, and our anger at UNESCO.

The CRIF will continue with its modes of action, i.e. political, institutional and media action, to express a faithful voice to Truth. You can count on my determination that this voice never falter.

Other organizations have chosen to bring this anger in the street and I welcome the initiative of associations calling for a rally tomorrow at 18h to express this disappointment and anger. I invite all member organizations of CRIF to join them to hear a loud, faithful to the truth and history.

FOR JERUSALEM NO VOICE MUST MISS
FOR JERUSALEM NONE OF US CAN REMAIN SILENT

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.