Gil Taïeb

Vice Président du CRIF

Blog du Crif - Pour Sarah...

05 Avril 2019 | 69 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Le Hors-série de L'Express numéro 28, "Regards sur l'Histoire" consacré aux Juifs de France a mis en émoi une partie de la communauté juive, François Heilbronn, professeur des universités associé à Sciences-Po Paris et Président des Amis français de l'université de Tel-Aviv lui a adressé deux lettres ouvertes publiées dans l'Arche.
 

 

 

Retour sur les événements qui sont intervenus en juillet 2014 et les manifestations propalestiniennes qui ont dégénéré.

Est-il pertinent de mettre en parallèle “antisémitisme” et “islamophobie”?
Non, cinq fois non:  Ni sémantiquement , ni historiquement,  ni sociologiquement, ni politiquement et encore moins juridiquement, ces deux termes et les deux concepts qu’ils sous-tendent, ne sont de même nature. Il serait non seulement faux, mais aussi dangereux pour tous, de les mettre en regard sur un même plan.

L'antisémitisme est comme une bête particulièrement enragée et puante. Il rôde, nous ne le savons que trop bien...

L'antisémitisme : les causes d'un Mal qui s'aggrave.

Ce dernier détaille ici les multiples racines de l’antisémitisme, qui a explosé en France à partir de l’année 2000 et la première « intifada ». Et qui s’est fortement aggravé tout au long de l’année dernière. Marc Knobel évoque notamment l’origine idéologique – soulignée et étudiée par le philosophe et chercheur Pierre-André Tagguief – d’un antisémitisme qui découle d’un antisionisme extrême, lui-même alimenté depuis longtemps par les tenants de l’islamisme radical. Extrême gauche et extrême droite française en passant par « Dieudonné and Co » sont aussi, historiquement et actuellement, parmi les premiers diffuseurs de la haine antisémite en France. Description et analyse en huit points.

"Dites-moi que ce furent des cauchemars, que le monde s'améliore de jour en jour, que des flammes de lumière jaillissent en chaque point du globe."

Article paru dans le HuffinghtonPost.fr

Pages

Le 4 Avril 2017, était assassinée Sarah Halimi, une femme juive de 65 ans suppliciée et défenestrée en plein Paris...

Une scène d’horreur à laquelle ont assisté, incapables de prendre de bonnes décisions, des policiers appelés sur place par les voisins témoins des cris d’horreur poussés par le pauvre victime et ceux de son tortionnaire.

 Sarah Halimi, dont le crime a été reconnu antisémite mais qui à ce jour encore n’a pas le droit au repos, victime d’une justice qui se perd et otage d’expertises psychiatriques qui se contredisent..

Oui, il est fou, qu’au XXIe siècle en plein Paris et devant la police, un monstre puisse pénétrer chez une femme seule, la violenter, la torturer et la défenestrer.. 

Oui il est fou, qu’une telle haine et violence puisse exister. 

Oui, il est fou de voir des humains se transformer en bête immonde.

Oui, il est fou de voir revenir les vieux démons du racisme de l’antisémitisme.

Oui il est fou de voir le terrorisme frapper partout.

Oui ils sont fous ceux qui ont frappé à Paris, à Nice, à Christchurch, à Bruxelles, à New York et frappent en Israël.

Oui il y a une folie qui depuis la nuit des temps a donné naissance à des Hitler, Staline, à des ayatollahs, des Daesh et autres terroristes et tyrans.

Oui tous étaient fous ! Mais leurs victimes sont réelles !

Oui l’antisémitisme a tué et tue encore : c’est fou mais bien réel !

La grille de lecture est à revoir et la définition de la folie à réévaluer.

Lorsque l’on attaque un être pour ce qu’il est ou ce qu’il pense, c’est fou mais ce n’est pas de la folie ! 

Nous entendons trop souvent utiliser le terme de « déséquilibré » et encore plus souvent lorsque des Juifs agressés.

Certes il ne faut pas être normal pour être raciste, sexiste, homophobe ou antisémite.

Cela ne peut être ni une excuse, ni un bouclier, ni un paravent juridique, Car ils sont nombreux ceux qui regardent et attendent pour passer à l’acte.

Le tortionnaire de Sarah Halimi fait partie de ces fous qui salissent l’humanité pour avoir commis une telle horreur mais il est un assassin antisémite qui ne peut échapper plus longtemps à la justice au nom d’une expertise qui ne sait plus lire la réalité qui tue aujourd’hui.

Sarah Halimi a le droit au repos et à la justice pour elle, pour la paix de son âme, pour sa famille, pour notre communauté et pour toute notre société qui croit encore en la justice.

La décision est entre les mains du juge d’instruction, il serait fou de voir le criminel échapper à la justice.

Gil Taïeb

Les articles des blogs du Crif n'engagent que la parole de leurs auteurs

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.