Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Ensemble, nous devons nous élever contre la haine

04 Octobre 2019 | 114 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Lundi 20 novembre, j'ai rencontré le Président français Emmanuel Macron à Paris, accompagné d'une délégation du Congrès Juif Européen (EJC).

La semaine dernière, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) proposait dans sa newsletter et sur ses réseaux sociaux un contenu qui a fait polémique.

Mon discours prononcé au dîner du Crif Grenoble-Dauphiné, le 22 octobre 2017.

Mon discours à la cérémonie d'hommage aux Juifs engagés volontaires qui s'est tenue le 15 octobre 2017 au cimétière de Bagneux.

Pages

Actualité

Là-bas, la crainte d'une menace russe est la principale raison qui exacerbe les passions identitaires.

 
Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, Rafael Ramirez, représentant du Venezuela auprès des Nations-Unies, a lancé… « Qu’est-ce qu’Israël a l’intention de faire avec les Palestiniens ? Vont-ils disparaître ? Est-ce qu’Israël cherche à imposer une Solution finale sur les Palestiniens ? » 
 

Décryptage.

 

Des 27 avril au 10 juin 2016, se tiendront les journées nationales des Mémoires de la traite de l’esclavage et de l’abolition.  Souvenons-nous.

Nouvelle erreur de casting - Au lendemain de l'émission Dialogues Citoyens, retour sur Marwen Belkaid, un invité pas comme les autres.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Seuls, nous ne pouvons rien. Tous unis nous pouvons tout.

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

Réaction à la célébration du 20ème anniversaire de la mort de François Mitterand

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

A quelques jour de notre Convention Nationale j'ai répondu aux questions de Sara Mesnel pour L'Arche 

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Comment les réseaux sociaux sont passés de l'effroi à la solidarité sans précédent avec les telavivim

Portrait de Marc Knobel
Les femmes, Daech et le Djihad
|
19 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

« Une femme retranchée dans l’appartement, qui a activé son gilet explosif au début de l’assaut, est morte »

Vendredi soir en l'espace de moins d'une heure, la France a connu le plus grave attentat jamais perpétré sur son territoire. En l’espace d’une trentaine de minutes, des terroristes ont attaqué la capitale à 7 endroits avec une minutie et une détermination macabres. 129 morts, 350 blessés dont 100 dans un état très grave. Les chiffres donnent le tournis. Moins de 48 heures après cette nuit d’horreur, n’en déplaise à certains, il est juste le temps de pleurer.

Portrait de Marc Knobel
Des visages sur nos morts
|
14 Novembre 2015
Catégorie : Actualité

Les réseaux sociaux se sont mobilisés pour retrouver les personnes portées disparues, ceux dont nous n’avions pas de nouvelles. Les Amis, les familles, les anonymes partagent descriptions, photos et espoir.

Pages

Je veux tout d’abord exprimer mon soutien aux victimes et aux endeuillés de l’attaque meurtrière à la préfecture de police de Paris. J’espère que toute la lumière sera faite sur ce drame qui a frappé des policiers au sein même de ce bâtiment. 

Un acte qui montre une fois de plus que la haine, pour quelque raison que ce soit, conduit des Hommes au demeurant normaux à commettre l’irréparable et à semer la mort.

La Haine, un créneau dont nombreux se saisissent pour manipuler les faibles et les transformer en criminels. La Haine, qui aujourd’hui est un fond de commerce pour certains idéologues populistes ou religieux qui cherchent à réveiller la bête immonde qui dort au fond de chaque être. La Haine, qui transforme certains croyants en intégristes assassins. La Haine, qui fait d’un citoyen lambda un extrémiste raciste, xénophobe, homophobe ou antisémite.

Cette Haine qui tue ! 

La Haine qui divise !

La Haine qui capte des voix !

La Haine, qui commence par des mots ou des gestes anodins et qui se transforme dans la tête de certains.

Quand un simple croyant devient islamiste intégriste. Quand les populistes Mélenchon, Le Pen, Zemmour alimentent les peurs et les faiblesses, et les transforment en dogmes. 

 

« Pas d’amalgame » dit-on ? Oui, pas d’amalgame simpliste qui alimente le racisme.

Mais on ne peut ignorer le lien qui fait de ces  idéologues dangereux les manipulateurs responsables du passage à l’acte de tous ceux,  en manque de repères et qui se sent abandonné.  Chacun de ces gourous trouve ses idiots utiles, qui par leur présence, leur discours ou leur silence cautionnent ces êtres dangereux. 

Chacune de ces menaces est à combattre avec la même force car il n’existe pas de bonnes haines. 

Parfois même il faut savoir pardonner même s’il ne faut jamais oublier. En cette veille de Kippour, prions le ciel de nous accorder ce pardon même si pour nous, simples humains et mortels, il est parfois difficile de le faire. 

Gil Taïeb

 

- Les opinions exprimées dans les billets de blog n'engagent que leurs auteurs - 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.