Gil Taïeb

Vice Président du Crif

Blog du Crif - Janvier 2015 / 16 Décembre 2020 : Justice a été rendue

18 Décembre 2020 | 52 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Il faut croire que certaines alertes ne veulent pas être entendues à temps

Souvent l’on oublie de parler d’eux

Au moins 128 morts à déplorer dans la vague d'attentats qui a frappé Paris vendredi 13 novembre

Portrait de Dov Maimon
Paradoxes de la politique israëlienne
|
09 Novembre 2015
Catégorie : France

"A vos crayons citoyens, à la politique citoyens. Si nous voulons que les choses se fassent il va falloir que certains d’entre nous se bougent."

Tel Aviv sur Seine : succès sur les berges et sur le net, opération réussie !

Portrait de Virginie Guedj-Bellaïche
Le dialogue renoué
|
29 Juillet 2015
Catégorie : France

Mars 2015, je suis à Bruxelles pour présenter mon livre écrit sous le pseudo de Sefwoman, « Je suis juive mais je me soigne ». Au fond de la salle, 3 garçons se marrent. Je parle de ma grand-mère et de service 98 pièces au liseré doré, de son refus de me parler de l’Algérie, des plats typiques, je les vois acquiescer. A la fin de la présentation, ils ont tous les trois le livre en main. « La dédicace c’est pour qui ? », « Ismaël ».

Célébrer le 14 juillet à Tel-Aviv – une occasion de célébrer la double appartenance culturelle et nationale sur un mode festif et joyeux.

12 juillet 1906, Alfred Dreyfus  est réhabilité par la cour de cassation de Rennes. C’était il y a 109 ans, autant dire une éternité.  

INTERNATIONAL - Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats.
Le boycott des produits israéliens (nous) glace le sang, parce que l'Etat juif est (toujours) considéré et traité quelque part comme le Juif des Etats. Rappelons à ce sujet qu'une campagne BDS -pour Boycott-Désinvestissement-Sanctions- tente de s'implanter en France, en incitant à boycotter les personnes et les produits provenant de ce pays. Expliquons.


Artcile publié dans le Huffinghton Post http://www.huffingtonpost.fr/marc-knobel/boycott-produits-israeliens_b_7...

Un entretien entre Marc Knobel et Michaël de Saint Cheron, philosophe des religions.

Marc Knobel livre une analyse de l'opinion publique à l'égard de l'antisémitisme et d'autres sujets (avant et après les attentats de Janvier 2015).

Franck Guillory, journaliste, auteur et réalisateur de documentaires s'est rendu à Auswithz en Avril dernier, il nous raconte son expérience et ses souvenirs dans un article publié sur son blog.

Compte-rendu d'un magnifique livre de Benjamin Stora qui raconte son enfance juive à Constantine.

 

Des centaines de tombes ont été profanées au cimetière juif de Sarre-Union (Bas-Rhin), dimanche 15 février 2015, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans un communiqué de presse

Neuf ans après l’assassinat d’Ilan Halimi, voici la « chronique d’une barbarie et de ses conséquences médiatiques, politiques et judiciaires »,  par Marc Knobel, historien, chercheur, directeur des Études du CRIF

 

Pages

Janvier 2015 / 16 Décembre 2020

Cette fin de semaine a été marquée par l’annonce du verdict dans le procès des attentats de janvier 2015.

Les attentats islamistes et antisémites de Charlie Hebdo, de la porte de Montrouge et de l'Hyper Casher. Un long procès qui nous a fait revivre ces heures cauchemardesques durant lesquelles la France, Paris, nos valeurs, nos libertés avaient été attaquées et meurtries.

Ces longs jours d’horreur pour lesquels les victimes, leurs familles et tous les citoyens attendaient que soit rendue Justice, que soient nommées les choses et l’idéologie qui avait frappé. 

Après de longues semaines, souvent interrompues, est venu le temps des plaidoiries. Chaque avocat avait sur lui non seulement la lourde tâche de trouver les mots justes pour défendre ses clients mais il avait aussi le poids de l’Histoire.

Chacun d’eux devenant la voix des Français traumatisés à tout jamais et qui pour nombre d’entre eux porteraient toute leur vie les cicatrices de ces jours sombres.

Des monstruosités qui n’ont cessé de se répéter par les attentats récents et les crimes islamistes perpétrés depuis.

Au tribunal de Paris, étaient jugés non seulement les coupables ou complices de janvier 2015 mais aussi les fantômes et souvenirs de la longue liste de ceux qui avaient frappé avant, qui ont frappé depuis et qui malheureusement risquent de frapper demain.

Ce procès avait la lourde tache de dire au nom du peuple français :

Non au terrorisme islamiste !

Oui à la liberté d’expression !

Oui nos valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité !

Non au racisme.

Non à l’antisémitisme qui ronge encore notre société.

Mardi 16 décembre 2020 restera un jour qui je l’espère fera partie de notre mémoire collective.

Une date qu’il faudra inscrire dans les programmes de nos écoles.

Une date et des plaidoiries qui devraient être étudiées, analysées et enseignées. 

Une date, qui en mémoire des victimes, fera espérer un avenir meilleur. Les avocats, par leurs mots, par la force qu’ils ont mis à les dire, ont été des témoins de l’Histoire, des médecins de l’Ame de notre société qui souffre. 

Qu’ils en soient chacun remercier au nom du peuple français, des Femmes et des Hommes libres, de nos valeurs républicaines et aussi au nom des Juifs du monde si souvent pris pour cibles. 

Merci à Maître Klugman, Maître Korchia, Maître Malka, Maître Siksik, Maître Melki, Maître Maktouf et à toutes celles et tous ceux qui ont permis de rendre justice et nous autorisent à croire en un avenir meilleur.

La Liberté se gagne et se mérite. 

Restons vigilants, unis, combattifs et forts 

 

Gil Taïeb 

Votre demande a bien été prise en compte.
Nous vous remercions de votre intérêt.