#Crif #HaineSurInternet - CyberHaine : de la fiction ? Pas vraiment...

15 March 2018 | 54 vue(s)
Catégorie(s) :
France

Pages

Actualité

Lors de la cérémonie nationale d'hommage commémorant le Vel d'Hiv, le Président du Crif s'est dit "choqué et révolté par les images indécentes des récalcitrant à la vaccination arborant l’étoile jaune et faisant des raccourcis honteux. C’est un outrage à la mémoire des victimes de la Shoah".

Pages

Antisémitisme

Par Marc Lévy, avocat de la LICRA dans le procès de Reynald Leykens et délégué du Crif en Israel

En 2017, Roger Pinto, sa femme et son fils ont été séquestrés, violentés et détroussés à leur domicile de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), "une agression antisémite" condamnée par le Crif et le ministre de l'Intérieur. Une première ?

"The strength of a Nation always lies in the the way it looks at its History and and its ability to teach it to future generations".

 

"La force d’une Nation réside toujours dans le regard qu’elle sait porter sur son histoire et sa capacité à l’enseigner aux générations suivantes."

 

En juin 2017, quelques mois après l'assassinat de Sarah Halimi, Francis Kalifat, Président du Crif, publiait cette tribune en hommage à Sarah Halimi, devenue le triste symbole de l'antisémitisme qui tue. 

Sarah Halimi, une retraitée a été battue à mort à Paris, le 4 avril 2017 et son calvaire a duré plus d'une heure. Et, il s'agit bien d'un meurtre antisémite.

Thierry Noël-Guitelman est un journaliste, membre de l'association Hébraïca à Toulouse. Il a engagé, en 2004, des recherches familiales sur l'étoile jaune, sa tante Ida Seurat-Guitelman, ayant obtenu une exemption.

« Séparation du Crif et de l’Etat » : voici la dernière nouveauté de la « cause palestinienne ». Amalgamant à tout va Israël, sa politique, les juifs, et les institutions françaises, ces pantins ont appelé à un rassemblement samedi dernier, avec des slogans antisémites et anti républicains.

Malgré la mobilisation de personnalités politiques (Nathalie Kosciuzko-Morizet, Claude Goasguen et Anne Hidalgo), associatives (le Président du Crif Francis Kalifat a notamment écrit au Préfet et au Premier Ministre), et de nombreux internautes, la Préfecture de Paris a décidé d’autoriser ce rassemblement, sous haute protection policière.

Nous nous sommes rendus sur place.

 

 
"La culture est ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers", déclarait André Malraux. C'est pour toutes ses vertus que la culture est grande et qu'elle reste et doit rester un rempart contre l'obscurantisme, le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie. De chaque création artistique doit jaillir une lumière. C'est à cela que doit aspirer chacun de ceux qui ont le bonheur de pouvoir créer ou d'interpréter une oeuvre. 

 

"Le terrorisme et l'antisémitisme ont marqué cette année passée"

Il y a 11 ans, un jeune juif du nom dIIlan Halimi, était enlevé, torturé et assassiné.

Billet d'humeur par Marc Knobel

Pages

Opinion

Par un enchaînement de hasards, notre bloggueuse Sophie, plus habituée aux sujets de cyber-sécurité et de contre-terrorisme, s'est retrouvée les mains dans la pâte (à pizza). Et ça lui a donné quelques idées plutôt gourmandes... Elle les partage avec vous cet été à travers ces chroniques culinaires !

Pages

Nous sommes début 2018. Et je ne vous apprends rien : le danger 2.0 est bien réel.
 
Aujourd’hui, il n’y a qu’un clic qui sépare le réel du virtuel. Ainsi, ce qui peut être dit dans l’espace public pourra avoir la même portée sur la toile, si ce n’est pire. Les menaces du net sont bien plus concrètes que ce que l’on ne pouvait imaginer et l’impact des mots pèse bien plus qu’auparavant. Car non, « les cyber attaques », ce n’est pas seulement le mot tendance du moment. Il s’agit bel et bien d’une dangereuse atteinte à des systèmes informatiques dont les conséquences peuvent être catastrophiques à l’échelle mondiale.

Alors qu’Internet est perçu comme le lieu par excellence de désinhibition verbale sous couvert d’anonymat, le contrôle des discours de haine 2.0 s’avère aujourd’hui très complexe.

Chaque jour, des propos injurieux, dangereux, faisant l’apologie de la violence ou encore incitant à la discrimination et à la haine raciale se propagent à une vitesse phénoménale et fragilisent notre société. Ces mêmes propos participent et encouragent pleinement à ce que le Président du Crif appelle « l’antisémitisme du quotidien ».  

Création d’un Observatoire de la Haine sur le Net

A l'occasion du 33ème Dîner du Crif, Francis Kalifat a annoncé la création d'un Observatoire de la haine sur Internet. "Lorsque notre outil aura fait ses preuves, nous pourrons l'élargir au racisme, à la xénophobie, à l'homophobie, à la haine des musulmans et, aussi, à la haine de la France" a t-il expliqué. Ce projet a été vivement salué par le Président de la République Emmanuel Macron.

En tant que citoyen français, que pouvons-nous faire d’autres ?

Plusieurs actions peuvent être menées par nous, citoyens français, pour protéger notre société de cette fracture sociale : alerter les pouvoir publics ; signaler des contenus haineux via différentes plateformes : Le Crif, le site Internet Seriously,  la plateformes Pharos ; interpeller les plateformes concernées : Facebook, Twitter, Google (en les mentionnant sur Twitter, par exemple).

Rappelons-nous que la plus petite des actions vaut bien plus que la plus grandes des intentions.

Par Johana Tuil